Un week-end gratuit pour fêter les 30 ans de l'Institut du Monde Arabe

Les vendredi 29, samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre, l'IMA célèbre son anniversaire en grande pompe et propose un week-end de découverte entièrement gratuit.


L'occasion de rappeler que le projet a vu le jour pour la toute première fois en 1978, sur une idée commune de l'ex-roi d'Arabie Saoudite (et accessoirement fondateur de la dynastie saoudienne), Khaled ben Abdelaziz Al Saoud, et de Valéry Giscard d'Estaing. C'est en 1981 que débute le vertigineux chantier architectural, mis en œuvre par son actuel président Jack Lang, et François Mitterand. Une trentaine d'années après, l'institution est devenue le reflet et lieu de mise en lumière du monde arabe à Paris et en France, en donnant la parole à des artistes tous plus talentueux les uns que les autres, de Oxmo Puccino à Tahar Ben Jelloun.

On ne rate sous aucun prétexte le ballet mécanique du vendredi 29 septembre : les 240 moucharabiehs conçus par Jean Nouvel vont reprendre vie pour la première fois, transcendés par le son du curateur Arabic Sound System pour une soirée son et lumière aux accents d'Orient.

Le lendemain, on s'accorde une visite guidée dans les coulisses de l'Institut (à 20h, 20h30 et 21h), mais aussi du musée et de l'exposition Chrétiens d'Orient. 

Le dimanche 1er octobre à 15h30, on assiste à la lecture de la pièce Chroniques d'une ville qu'on n'a jamais connue de Wael Kadour qui décrit le climat à Damas entre la révolution tunisienne de 2010 et la formation de l'armée syrienne libre en 2011. 

Et en attendant la fin du mois, on fonce à la biennale des photographes du monde arabe contemporain, dès le 13 septembre !


Institut du Monde Arabe

1, rue des Fossés Saint-Bernard - 5e
Métro Sully-Morland