Confinement : les Français ne pensent qu’au voyage d’après

  • Laura P
  • Loisirs
  • Publié le 14 Janvier 2021 à 09h13

Au fil du temps, les voyages sont devenus l’échappatoire préféré des français. De plus en plus abordables, les voyages se composent autour des besoins de chacun. Retraite spirituelle, farniente en bord de plage, court séjour en famille ou périple sportif, le format voyage se décline désormais à l’infini et pour toutes les bourses. La plateforme spécialisée en bons plans tourisme - VoyagesPirates - révèle même à travers une étude effectué sur un panel d'utilisateurs du site que le manque de voyage est la première source de frustration des français et plus particulièrement des Millenials (les moins de 35 ans).

La plateforme spécialisée en bons plans tourisme, VoyagesPirates.fr, a récemment interrogé plus de 5 500 de ses utilisateurs dans une étude européenne pour mieux comprendre comment la pandémie a affecté leurs habitudes de voyage ainsi que leur ressenti alors que les confinements et les privations de libertés individuelles se succèdent.

86% des Millennials français  

Le confinement aura montré l'importance des voyages pour beaucoup d'entre nous et notamment pour les 18-35 ans. Car c’est 86% de ces jeunes sondés qui se retrouvent frustrés de ne pas pouvoir voyager.


L’envie d’évasion devance même celle de voir ses proches. Pour 78% (seulement) des sondés, la frustration provient du fait de ne pas voir sa famille ou ses amis. Enfin 48% des sondés se disent frustrés de ne pas pouvoir se rendre dans les restaurants, bars et discothèques et pour 30% il s’agit de ne pas avoir accès aux salles de sport.

Se projeter pour s’en sortir  

D’après ce constat de frustration autour des « voyages manqués » la plateforme spécialiste des bons plans tourisme à pousser l’étude jusqu’au questionnement des solutions adoptées par les sondés pour surpasser cette frustration. Et la plupart d’entre eux, plus da la moitié (53%) admettent prévoir et être en recherche d'inspiration pour leurs futurs voyages.


Et lorsqu’ils ne préparent pas de nouvelles aventures, les Millennials se replongent dans celles déjà passées; 44% reconnaissent regarder les photos de précédents voyages pour les imprimer ou créer des albums. 
Pour tuer le temps passé à la maison, 66% admettent regarder plus d’émissions télévisées et de films, tandis que 46% se tournent vers la cuisine et 33% vers la lecture. 

À priori, pas d’achats compulsifs en hausse pour combler le manque d’escapades, ce qui reste cohérent avec la confection d’un petit pécule pour les futurs voyages salvateurs .

Fin des articles