7 activités à tester cet été pour déconnecter

7 activités à tester cet été pour déconnecter © Instagram - acjab

En tant que Parisien·ne·s, vous adorez flâner dans votre belle ville et découvrir tous ses recoins. Mais à force d'alterner entre vos spots préférés, vous vous dites que vous aimerez bien goûter à un peu de nouveauté. Et comme au Bonbon, on est toujours à l'affût d'un ennui qui pointe, on vous a prévu un joli top pour ajouter un peu de piment à vos semaines ordinaires. Voyez plutôt.

1. On fait du yoga sur un paddle

Certes, le paddle est une planche de surf épaisse plutôt stable et, sur le papier, la différence avec le tapis de yoga semble aisée à dépasser. En pratique, ça se complique un peu. Chacun de vos 639 muscles est mobilisé, même ceux dont vous ignoriez jusqu’à présent l’existence. Au fil de la séance, ça tangue de moins en moins et vous vous sentez comme un poisson dans l’eau ou plutôt comme une libellule posée sur une tige de roseau. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Emmy Tardy (@papagaia_)

Yoga paddle
Piscine municipale Georges Vallerey ou bassin de la Villette
Plus d’infos

 
2. On teste ses limites dans un action game

Enfilez vos baskets et allez sauver le monde ! À travers 7 épreuves physiques dans 7 salles différentes (sur 500m2), vous pourrez tester votre agilité, votre souplesse, votre communication, votre vitesse, mais aussi votre équilibre et votre coordination. Non, ne prenez pas peur ! Pas besoin d’être un sportif accompli pour participer. Pendant une heure, vous serez totalement déconnecté de la réalité, trop occupé à essayer de ne pas tomber (sur un sol en mousse) et à conserver tant bien que mal votre dignité...

Action Game
149, rue de Charonne – 11e
Plus d’infos

 
3. On mange dans le noir

Ici, il n’est pas facile de reconnaître un aliment sans le voir. Et l’obscurité recèle bien d’autres surprises : vous serez étonné de constater à quel point, si la vue est empêchée, les autres sens sont plus aiguisés. Les saveurs semblent plus subtiles, les arômes plus prononcés, mais identifier les plats demeure un challenge, d’autant plus que le menu est gardé secret jusqu’à la fin du repas. Une expérience sensorielle qui interpelle et pas que sur notre perception gustative. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Mum’Active (@mumactive)

Dans le noir
51, rue Quincampoix – 4e
Plus d’infos

 
4. On se détend à un concert éclairé à la bougie

Imaginez : dans la pénombre, alors que le silence s’est fait, s’élèvent les premières notes de la Sonate au clair de lune de Beethoven. L’instant est d’autant plus magique que l’expérience se déroule dans un décor singulier dont la beauté est réhaussée par la lueur des flammes. Une belle façon de (re)découvrir les œuvres de Chopin, Beethoven, Brahms ou encore Vivaldi. 

Candlelight
Plus d’infos

 
5. On dort dans un container

À gauche, un immense lit tout confort, à droite une salle de bains avec douche à l’italienne et, en face, un tableau de l’un des fondateurs de l’impressionnisme : Claude Monet. Enfin presque. La grande baie vitrée offre un splendide panorama qui rappelle les toiles du célèbre peintre. Vous êtes dans un des deux containers d’une quinzaine de m2 chacun que Fabienne Noury a ramenés d’Anvers il y a quelques années et installés en bordure de Seine à 30km de Paris. Ici, point de gens pressés ni de bruits stridents de métro. Juste le chant des oiseaux et celui des grenouilles. L’adresse à dégainer pour épater sa moitié. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Julien B (@acjab)

Les containers
2, rue du Port-aux-Sablons – 91
Réservation au 06 24 60 23 14 ou sur Airbnb

 
6. On passe ses nerfs en cassant la baraque 

Énervé·e ? Contrarié·e ? Surmené·e ? Ne libérez pas votre colère en cassant tout chez vous. Faites-le plutôt chez les autres. À la Fury Room, vous pourrez briser des objets du quotidien comme des assiettes, des ordinateurs, des bouteilles, des imprimantes et même des meubles. Le principe est simple : on enfile une combinaison de protection, des chaussures de chantier, des jambières, des gants et un casque intégral avant de s’emparer d’une batte de baseball ou d’un pied de biche. On casse pendant une vingtaine de minutes en pensant à tous ceux qui nous irritent. Peu à peu la colère se libère. Et en prime vous pouvez choisir votre musique d’ambiance pour démolir les objets ! 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Fury Room® (@thefuryroom)

Fury Room
23, rue Blondel – 2e
Plus d’infos

 
7. On expérimente la chute libre

Amateur·ice·s de sensations fortes, cette activité est faite pour vous. On enfile une combinaison, un casque, des lunettes de protection et des bouchons d’oreille puis on file sur la piste. Le vent souffle à près de 160km/h dans la soufflerie. Heureusement, deux vols d’une minute chacun sont prévus, ce qui correspond à trois sauts d’avion à 4 000m d’altitude. À la clé ? Une sensation de flotter sur un coussin d’air, un lâcher-prise total et l’envie de recommencer.

iFLY
30, avenue Corentin-Cariou – 19e
Plus d’infos

 

Retrouvez plus d'adresses insolites pour déconnecter dans le guide 100 lieux & expériences pour déconnecter en France édité par Orange et Lonely Planet. 

Fin des articles