À 20 km de Paris, la Propriété Caillebotte se dévoile

Oui, Caillebotte, comme le peintre impressionniste, Gustave de son prénom. C'est à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Paris, dans la commune de Yerres, que la famille du peintre fit l'acquisition d'un superbe domaine dont les origines remontent à la Renaissance. Un véritable joyau, où art et architecture sont les témoins d'un noble passé, mais aussi les garants d'un riche futur. 


La découverte de la Propriété Caillebotte, de ses diiférents bâtiments, de ses jardins et de son parc d'agrément, plonge le visiteur dans un glorieux passé, comme si ce dernier se retrouvait projeté dans le décor et le contexte d'un tableau du maître. Habité par de prestigieux personnages, le domaine fut, depuis la Renaissance, pensé et aménagé avec à l'esprit la recherche d'un idéal de beauté. La disposition des jardins, l'architecture des bâtiments, les ornements qui donnent au parc son cachet si poétique, tout est fait selon la tradition française de l'art des jardins. « L’idéal est de composer, non en architecte ni en jardinier, mais en poète et en peintre », écrivait Émile de Girardin en 1777.

©Sébastien Erras

Mais la Propriété Caillebotte, malgré son passé prestigieux, se tourne également vers le présent et le futur. Pour rester fidèle à la mémoire du peintre impressionniste, grand mécène et découvreur des talents de son temps, la municipalité mène une politique d'accueil de nombreuses manifestations culturelles sur le site. De nombreux artistes contemporains se trouvent ainsi exposés sur les pelouses et dans les dépendances du domaine. Du 19 septembre au 8 novembre, la jeune artiste Christelle Téa présente d'ailleurs ses dessins du parc, du potager et des intérieurs de la propriété. 

©Christelle Téa


À Yerres, c'est donc un bain de culture et de rafinement qui vous attend !


Propriété Caillebotte

8, rue de Concy – 91330, Yerres
Ouvert toute l'année

Fin des articles