Prêt à vous détasser ? Vous allez adorer Myodisk !

  • Zoé Stene
  • Lifestyle
  • Publié le 12 Avril 2021 à 17h17
© Centre de Décompression Myodisk dans le 5e

Qualifié de "mal du siècle", le mal de dos touche une majorité de gens et ce de 7 à 77 ans. Nos modes de vie ultra sédentaires ne font que l'aggraver et beaucoup le vivent comme une fatalité. Mais le corps comme l’esprit peuvent être surprenants de malléabilité... D’ailleurs, une méthode révolutionnaire nous propose d’entretenir notre dos pour se débarrasser de nos maux. Prêt à vous détasser ? Vous allez adorer !

« En tant qu’ostéopathe, mon quotidien est fait de lombalgies, scolioses et autres hernies. Pas étonnant lorsqu’on sait qu’avec le temps et la sédentarité, les disques spongieux que l’on a entre les vertèbres s'assèchent et que c’est précisément cette déshydratation qui crée le mal de dos, me confie Maxime lorsque nous pénétrons dans son joli cabinet situé à deux pas de la rue Mouffetard. Lors d’un voyage au Canada, j'ai découvert la méthode de la décompression neurovertébrale et j’ai immédiatement été conquis : il fallait que je propose cette petite révolution à mes patients ici, à Paris. » Dix ans plus tard : le pari est réussi ! 



Chez Myodisk, 3 salles zen et intimistes accueillent les patients en quête de bien-être et de soulagement. « Chaque salle, chaque table a sa spécificité. Nos praticiens s’attellent à proposer des séances personnalisées qui s’adaptent aux objectifs et aux différentes pathologies », explique Maxime. Curieuse, je demande alors ce que la méthode peut apporter à une jeune fille de mon âge, sans problème particulier. J’apprends qu’au même titre qu’une séance de yoga, adopter la DNV faisait partie d’une certaine hygiène de vie. « À votre âge, il s’agit d’avantage de prévenir que de guérir, cela permet d'entretenir la colonne vertébrale des effets néfastes des malpositions quotidiennes et, ainsi, de garder un dos en bonne santé. » Ça y est, je suis piquée, je n’ai qu’une envie : tester !

Ni une ni deux, je m’allonge sur la table de décompression. Lombaires, cervicales, bassin et hanches : pendant 45 minutes, tout mon corps est soumis à des étirements aux intensités régulières et progressives. La sensation de bien-être est surprenante et instantanée. C’est comme si mon corps en avait besoin depuis des années et que, jusqu’ici, j’avais refusé de l’écouter. S’ensuit, durant plusieurs jours, une sensation de légèreté, l’impression de me tenir plus droite et même... d’avoir grandi ! En effet, la toise m’apprendra que j’ai gagné 1cm.



Vous l’aurez compris, depuis ma première séance chez Myodisk, je n’ai qu’une idée en tête : recommencer ! 

Myodisk
16 rue des patriarches – 5e
01 40 09 90 11

Fin des articles