50 trucs tout chiants quand tu rentres de vacances (avant les autres)

© Narcos

On t’a vu ce matin dans la rue vers 8h45, t’avais l’air un peu trop joyeux à marcher gaiement, et enlève-moi ce sourire de ton visage veux-tu. Tu te dandinais tout idiot que tu es, ravi de retrouver le bureau, les collègues et la bouffe de la cafétéria, non mais tu te prends pour qui ? Tiens pour la peine voici toutes les raisons pour lesquelles tu devrais déprimer d’être rentré à Paname. Sheh.

1. La pluie

2. Le café à 5€

3. Le bitume

4. L’eau sur le bitume qui mouille tes espadrilles

5. Le déjeuner à 20€

6. Les brainstorming

7. La lumière artificielle du bureau

8. La pollution

9. La crotte de chien devant ta porte

10. L’odeur de merde dans le métro, dans la rue, et à peu près partout ailleurs

11. Les pickpockets

12. La grisaille

13. Le froid

14. Les trottinettes électriques

15. Les conducteurs énervés qui ne te laissent pas passer au passage piéton

via GIPHY

16. Les piétons qui essaient de forcer le passage piéton quand le feu est vert pour les voitures

17. Les mails

18. Les ordinateurs 

19. Le travail

20. Le bureau

21. Les vêtements d'été qu'il faut ranger au fond de son placard

22. Les vêtements d'hiver qu'il faut ressortir du fond de son placard

23. Le bruit et la rue

24. L’appartement qui sent le renfermé

25. Les draps froids

26. Les fruits que tu avais oublié chez toi le mois dernier et les dizaines de moucherons qui les accompagnent désormais

27. Prendre le métro

28. Se dire que les prochaines vacances sont dans 4 mois

29. Les gens qui sont encore en vacances et qui le montrent allègrement sur les réseaux sociaux

30. La plage qui est à minimum 2h de route 

via GIPHY

31. L’alcool trop cher (et pas bon en plus)

32. Le pass navigo

33. Les gens qui rentrent bronzés après un week-end en Aveyron alors que toi t’es toujours blanc après 3 semaines en Espagne

34. Les gens qui se plaignent d’être rentrés alors que toi t’es pas parti

35. La proximité directe avec la foule dans le métro ou dans la rue, et pas un pour t’aider à porter tes valises

36. Les immenses pubs insupportables dans le métro qui changent tout le temps et qui te donnent l’impression d’être parti depuis des années (c’est quoi cette pub pour traverser Paris en Jetpack en réalité virtuelle, on en parle ?)

37. Le manque total de sens à ta vie

38. Les associations dans la rue qui te demandent si t’as pas 5 min pour discuter du climat ou de l’avenir des orang-outangs

39. Tes collègues qui partent en vacances dans une semaine... 

40. ...et qui te laissent une montagne de boulot 

41. La pinte à 7€

42. L’absence totale de soirée ou d’apéro parce que tout le monde est encore en vacances sauf toi qui a repris le travail avant les autres

43. Les courses au supermarché parce que ton frigo est vide

via GIPHY

44. C'est à toi de faire le ménage, changer tes draps et tu dois même cuisiner

45. Félicitations, tous tes efforts pour garder ton bikini body auront été vains

46. Les crottes de pigeon

47. Le travail

48. Les gens au travail

49. Les gens sur le chemin du travail

50. Les gens tout court

Mais tout ça n'est qu'une question de jours, d'heures, avant que l'on ne retombe amoureux de toi, Paris ! 

Fin des articles