7 spots ou manger du tarama incroyable à Paris

  • Rachel
  • Food & Drink
  • 29/05/2018

Je suis le produit grec de l’apéro dont on raffole. On m’accompagne souvent de tzatziki et de houmous, mais on aime aussi me manger seul, avec des petits triangles de pita ou des blinis… je suis je suis… Le tarama ! De mon vrai nom Taramosalata, je suis à base d’œufs de poisson, d’huile, de citron et de mie de pain ou pomme de terre. Le tout me donne un aspect un peu rose ou blanc crème. Je ne suis pas très diet, qu’on se le dise, mais qu’est-ce que je suis bon. Voici six adresses où me trouver en bien meilleure forme que dans votre supermarché (où l’on préfère me mettre la dose de colorants et autres additifs non identifiés).

Le plus caviar

Le comptoir du caviar

Pourquoi on y va ? Pour les mille et une sortes de tarama qui s'offrent à nos papilles. Tarama traiteur, fabriqué à partir de 70% de la meilleure qualité d’œufs de cabillaud fumés en provenance des mers pures d’Islande (pour les puristes donc) tarama aux oeufs de truite, à la poutargue, au caviar, à la truffe d'été, au crabe ou encore au piment d'espelette. Mais notre préféré, c'est le tarama TOBIKO WASABI, retenez bien son nom, et filez tout de suite savourer cette délicate explosion de saveurs dans votre palais. Pour en profiter, vous avez le choix entre un e-commerce, une épicerie et même une table de la mer... La diversité a du bon !

23, boulevard Malesherbes - 8e
01 70 60 03 16
Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 19h30
Fermeture annuelle du 28 juillet au 27 août inclus

Le plus polak

Adriana & Margot

Pourquoi on y va ? Pour déguster un de leurs sandwichs à composer soi-même à base de pain type bagel (aux oignons, au graines de pavot…) mais sans le trou au milieu ! On l’agrémente avec deux caviars au choix – aubergines, champignons, olives noires ou vertes, tomates séchées, tarama, etc –, de fromage, de crudités et de charcuterie. Et pour finir, on choisi notre viande (dinde, pastrami...). On se régale dès la première bouchée, et leur tarama est juste renversant. 

14, rue des Goncourt – 11e


Le plus grec

Zagros

Pourquoi on y va ? Nommé d'après une chaîne de montagnes kurde, Zagros s'est imposé comme un classique des cantines grecques à Paris. Tu pourras mélanger les entrées un peu comme dans un bar à tapas : houmous, feuilles de vigne, caviar d’aubergines, tarama, böreks, salades, grillades, t'inquiète il y a du choix. Et si tu as encore faim, on te conseille la grillade Zagros (agneau, kefta, poulet et veau), cuite au charbon de bois.  

58, boulevard de Ménilmontant – 20e


Le plus festif

Le Rosa bonheur à l'Ouest

Pourquoi on y va ? Pour le tarama au corail d'oursin. À l'instar de ses consœurs du parc des Buttes-Chaumont et sur Seine, cette « ambassade de la Camargue à Paris » donne une toute nouvelle saveur aux apéros. Au menu : tapas de jambon Serrano, crème d'artichaut, tarama au corail d'oursin ou encore pizza au feu de bois. Le tout au bord de l'eau. Le plus : un environnement hyper sympa, entre végétation et street art, où l'on peut s'adonner à la pétanque, au mini-tennis installé juste à côté et où, inévitablement, on finira par se lâcher sur le dancefloor aux sons des Dj sets. 

20, quai du Dr Dervaux – Asnière-sur-Seine, 92600


Le plus chic

Les Diamantaires

Pourquoi on y va ? Les Diamantaires (à lire avec le petit doigt levé et un accent chic) est un restaurant et traiteur greco-arménien proposant toutes sortes de délices et même trois formes de tarama : tarama 100 % cabillaud, tarama au saumon fumé à l'aneth et tarama à la chair de crabe. Aucun risque d'être déçu... 

60, rue La Fayette – 9e


Le plus varié 

Dimitris

Pourquoi on y va ? Parceque le prix du tarama équivaut à celui du Franprix d'en face, pour un goût et une texture 1000x meilleurs. Mention spéciale pour le tarama blanc crème. Avec ceci, tout ce qu'il vous faut pour épater à l'apéro : betterave en salade, éléofeta, tzaziki, dakos...  

27, rue Rambuteau – 4e


Le plus iodé

La Petite Chaloupe

Pourquoi on y va ? C'est une adorable petite épicerie de la mer ou océane, avec à la tête un patron qui saura vous être de très bon conseil. Du tarama à la poutargue en passant par les sardines... c'est à se rouler par terre ! 

7, boulevard de Port-Royal – 13e