Les plus belles expos à ne pas manquer en fin d'année

White Bison Suit © Roeathea Butler for Aya Noire Photography / Black Indians de La Nouvelle-Orléans, musée du quai Branly – Jacques Chirac

La fin d'année approche et l'hiver aussi, alors si vous avez envie de rester au chaud, c'est l'occasion de profiter des sorties culturelles du moment ! Voici le top des expositions de fin d'année à ne surtout pas manquer.

1. Fabrice Hyber La Vallée, une exposition-école à la Fondation Cartier

La Fondation Cartier pour l'art contemporain dévoile, à partir du 8 décembre, une grande monographie consacrée à la peinture de Fabrice HyberLa Vallée réunit plus de 60 toiles de l’artiste français dont 15 œuvres créées spécifiquement pour l’expo ! Avec ses toiles peintes « du bout des doigts », l’artiste partage une école ouverte à toutes les hypothèses. En traversant différentes salles de classe, suivez le développement d’une pensée libre et vivante. Cette exposition-école vous permet aussi de participer à des cours, ouverts à tous, mêlant de nombreux domaines de la vie, à l’instar de l'œuvre de Fabrice Hyber. Des mesures du monde à la digestion en passant par la forme des fruits, profitez du savoir de spécialistes pour enrichir vos connaissances.

Fabrice Hyber La Vallée
Fondation Cartier pour l'art contemporain
Du 8 décembre au 30 avril
Plus d’info sur le site


2. Immersion au cœur de la forêt au Maif Social Club

Envie d’une traversée dans les bois en plein centre de Paris ? Depuis les racines jusqu’à la canopée, de l’Europe à l’Amérique latine, Le Chant des Forêts invite à "s’enforester" au plus profond des écosystèmes réels et imaginaires de la forêt. Une exposition visuelle et sonore qui donne la parole aux voix de la forêt, aux vivants qui la composent et la décomposent, mais aussi aux humains qui l’habitent et luttent pour la protéger. C’est à découvrir jusqu'au 22 juillet prochain ! 

Denis Meyer©Denis Meyer

Le Chant des Forêts
MAIF Social Club
37, rue de Turenne – 3e
Jusqu'au 22 juillet
Entrée libre et gratuite
Plus d’infos sur le site


3. Plongez dans les histoires des Mille et une Nuits au Palais de Tokyo

Le Palais de Tokyo saura toujours nous surprendre avec ses expositions uniques et éclectiques. Cette fois-ci, avec Shéhérazade, la nuit, notre spot préféré d’art contemporain à Paris nous embarque pour une succession d’histoires incroyables. On retrouvera donc une vision inédite et artistique des contes emblématiques des Mille et une Nuits, à travers les œuvres de six artistes sélectionnés. Une expo à ne pas manquer !

Shéhérazade, la nuit
Palais de Tokyo
13, av. du Président-Wilson – 16e
Du 19 octobre 2022 au 8 janvier 2023
Plus d’infos sur le site


4. Une aventure immersive dans le monde de Clovis au musée d’Archéologie nationale 

Avec sa nouvelle exposition Le monde de Clovis du 22 octobre au 22 mai prochains, le musée d’Archéologie nationale vous propose un parcours interactif et immersif où vous serez le héros d’une aventure personnalisée. Plongés dans le royaume des Francs de l’époque mérovingienne, vous aurez le choix parmi quatre personnages pour parcourir cet espace ludique ouvert à tous. À mi-chemin entre l’escape game, le jeu de rôle et le jeu vidéo, on vous garantit un moment unique à partager seul, en famille ou entre amis ! 

Le Monde de Clovis
Musée d’Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye
Château - Place Charles de Gaulle – Saint-Germain-en-Laye
Du 22 octobre au 22 mai 
Plus d’infos sur le site


5. Accompagnez Spirou au Mémorial de la Shoah

Le Mémorial de la Shoah vous offre un regard inédit et surprenant sur la Belgique des années 40, à travers le célèbre personnage de Spirou. Du 9 décembre au 30 août, Spirou dans la tourmente de la Shoah parle aux enfants (et aux plus grands) de cette période sombre de l’Histoire à travers un parcours familial conçu spécialement pour l’exposition. Réalisée à partir de la bande dessinée d’Émile bravo Spirou, L’Espoir malgré tout, l’exposition reprend ce récit initiatique, porteur de valeurs universelles et humanistes, où Spirou se lie d’amitié avec Felix Nussbaum, un peintre juif assassiné à Auschwitz. À la fin du parcours, un espace Jeune Public permet à chacun de réaliser sa propre case de bande dessinée à partir des personnages du Spirou d’Émile Bravo.

Spirou dans la tourmente de la Shoah
Mémorial de la Shoah
17, rue Geoffroy-l’Asnier – 4e
Du 9 décembre au 30 août 
Entrée gratuite
Plus d’infos sur le site


6. Carte Blanche à Wang Keping au Musée national des arts asiatiques - Guimet

La 16e carte blanche contemporaine du Musée national des arts asiatiques – Guimet a été confiée à l’artiste chinois Wang Keping. Le sculpteur, qui a pour matériau de prédilection le bois, partage sa vision de l’harmonie avec la nature à travers une série d'œuvres monumentales en acajou, qui sont exposées pour la première fois au musée Guimet jusqu’au 6 mars prochain. 21 sculptures en bois ou en bronze investissent les espaces du musée et instaurent un dialogue avec les œuvres millénaires qui y sont conservées. L’artiste international donne à voir des œuvres au caractère universel grâce à un vocabulaire sculptural simplifié et subtil, accessible à tous.

©Courtesy de l’artiste et de la Galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles
© Courtesy de l’artiste et de la Galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles

Carte Blanche à Wang Keping
Musée national des arts asiatiques - Guimet 
6, place d’Iéna – 16e 
Du 23 novembre au 6 mars
Plus d’infos sur le site


7. Un zoo de papier à l’espace Richaud de Versailles 

Prêts à voyager dans le monde de l’infiniment petit ? Du 17 décembre au 29 janvier, l’espace Richaud accueille les plus belles réalisations du maître de l’origami Gérard Ty Sovann dans l'expo Zoo de PapierCe dernier est référencé dans le Guinness des records pour son Jardin d’Eden composé de 1500 animaux de papier ! L’artiste vous propose un voyage immobile peuplé de mille et un animaux de papier qui vous feront redécouvrir la pratique de l’origami, originaire d'Asie. De l’infiniment petit, avec un éléphant de 4 mm de côté, au monde des géants avec un lion de papier de 130 kg, cette exposition qui regroupe plus de 2500 œuvres vous réserve de nombreuses surprises ! 

Origamis Gérard TY © Marianne Pollastro / Alexandre Rimond – Ville d’Argenteuil© Marianne Pollastro / Alexandre Rimond – Ville d’Argenteuil

Zoo de papier
Espace Richaud
78, boulevard de la Reine – Versailles
Du 17 décembre au 29 janvier
Entrée entre 4 € et 5 € - Gratuit pour les moins de 26 ans
Plus d’infos sur le site


8.
Habibi, les révolutions de l’amour à l'Institut du Monde Arabe

L’Institut du Monde Arabe, qui s’attache à montrer les 1001 facettes de la culture arabe et de sa créativité, nous dévoile avec Habibi, les révolutions de l’amour, de nouveaux regards qui expriment avec force les interrogations sociales, personnelles et esthétiques qui traversent la création contemporaine. Dans un monde où la présence des LGBTQIA+ n’est pas toujours acceptée, voire sanctionnée, comment les identités sexuelles et de genre sont-elles représentées dans l'art ? La parole est aux artistes qui exposent, sur 750m2, des œuvres à vocation universelle à travers des photographies, peintures, vidéos, performances et aussi littérature et animations ! 

À noter que certaines œuvres présentées sont réservées aux personnes majeures uniquement!  

Habibi, les révolutions de l’amour
Institut du Monde Arabe 
1, rue des Fossés Saint Bernard - 5e
Du 27 septembre au 19 février
Plus d’info sur le site


9. Une parade de Black Indians tout droit venue de la Nouvelle-Orléans défile au musée du quai Branly - Jacques Chirac

Plongez dans l’univers carnavalesque et spectaculaire des Black Indians de La Nouvelle-Orléans au musée du quai Branly - Jacques Chirac. S'il y a bien un événement qui incarne l’identité de cette célèbre ville, c’est son carnaval de Mardi gras, l’une des plus flamboyantes démonstrations de résilience et d’affirmation culturelle et artistiqueLaissez-vous emporter par le tourbillon musical et spectaculaire de ces parades tout au long d’un parcours géographique et chronologique qui vous révèlera une culture singulière, construite par plus de trois siècle de résistance. Costumes contemporains éblouissants, et œuvres traditionnelles, rythmiques saccadées rendent un vibrant hommage à l’extraordinaire créativité des Africains-Américains de Louisiane.

©musée du quai Branly - Jacques Chirac, photo Léo Delafontaine
©musée du quai Branly - Jacques Chirac, photo Léo Delafontaine

Black Indians de La Nouvelle-Orléans
Musée du quai Branly - Jacques Chirac
37, quai Branly – Paris 7e
Jusqu’au 15 janvier 2023
Plus d’info sur le site


10. Les Choses, le Louvre fait revivre les natures mortes

À travers cette exposition, le Louvre nous raconte notre relation avec les "choses", ou nos biens matériels. Longtemps considérée comme un genre mineur, cette exposition d’auteur revisite la nature morte à travers une formidable plongée dans l’Histoire. Les artistes ont été les premiers à prendre les choses au sérieux, ils les ont rendu vivantes et on saisi leur faculté à nous faire imaginer, croire et aussi rêver. Des haches préhistoriques au ready-made de Duchamp en passant par Chardin et Manet, le dialogue s’établit entre les artistes du passé et ceux du présent, pour raconter notre relation avec les biens matériels à travers le temps.

Luis Egidio Meléndez, Nature morte avec pastèques (musée du Prado)©Musée du Louvre / Luis Egidio Meléndez, Nature morte avec pastèques (musée du Prado)

Les Choses - Une histoire de la nature morte
Musée du Louvre
Une histoire de la nature morte
Du 12 octobre au 23 janvier
Plus d’info sur le site

Fin des articles