Pourquoi les femmes simulent et pourquoi c'est une bonne chose

  • La Rédac'
  • Healthy
  • Publié le 25 Mai 2016 à 00h00

Voilà un article à ne pas laisser traîner sous les yeux de votre moitié. Mais entre nous, on sait bien que tout le monde simule (exception faite de nos partenaires de jeux bien sûr), et ce n'est pas vous qui direz le contraire... Alors voilà une bonne nouvelle pour chasser tous vos complexes : faire un peu de comédie au lit est bon pour votre santé sexuelle. Si, si, et c'est une étude américaine, évidemment très sérieuse, qui le dit.

Simuler n'est pas forcément une mauvais chose. Au-delà de la frustration passagère (rendez-vous à l'évidence, vous avez simulé !), dites-vous que cet acte de bravoure et cette performance physique et vocale aussi époustouflante qu'haletante vous aidera vraisemblablement à booster votre vie sexuelle. Pour de vrai.

Des chercheurs de la Temple University et du Kenyon College ont clairement affirmé que les femmes qui ont un  "faux" orgasme améliorent leur sexualité et atteignent plus facilement l'extase. Une façon de mettre en évidence qu'en surjouant notre plaisir, on pourrait finalement le trouver !

simuler au lit pourquoi

Concernant les raisons de cet acte de jouissance falsifié, le panel de 481 filles de 20 ans interrogées sur les raisons d'une telle tromperie révèle que les femmes simulent en majorité par altruisme. Eh oui, trop de considération pour ton partenaire tue ton orgasme !

orgasme-simulation-au-lit

Viennent ensuite la peur et l'insécurité. En faisant semblant, on chercherait à éviter que des émotions négatives soient liées à cette expérience sexuelle.

En troisième position (et sans mauvais jeu de mots), simuler pourrait aussi servir à mettre fin à un rapport. Voilà qui remet les pendules à l'heure...

orgasme simulation au lit

Enfin, les femmes avouent aussi simuler tout simplement pour augmenter leur stimulation et leur plaisir pendant le rapport. Et les chercheurs expliquent : « Ce qui est unique dans l’étude est que, pour la première fois, nous avons un nombre important d’évidences montrant que la femme peut aussi simuler un orgasme pour des raisons égoïstes, comme, par exemple, améliorer sa propre stimulation » écrit Erin Cooper, co-auteur de l’étude.

Penguins

Donc si en ce moment c'est plutôt 6 pieds sous terre que 7e ciel, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Fin des articles