Les premiers distributeurs de fruits et légumes s’installent dans les gares d’Île-de-France

© Boutiques de mon village

C’est une grande première. En lieu et place des distributeurs de cochonneries, ce sont des fruits et légumes qui sont mis en vente dans certaines gares d’Ile-de-France. Des essais qui, on l’espère, s’entendront à tout le territoire.

Finies, les barres chocolatées mauvaises pour ta santé. Et en période de couvre-feu, c’est aussi un bon moyen de faire ses courses une fois les supermarchés fermés : les distributeurs de fruits et légumes, c’est 24h/24, 7 jours sur 7, et on y trouve des paniers garnis de produits frais et locaux. Le premier, installé dans la gare d’Ermont-Eaubonne, dans le Val d’Oise, promet d’être le premier d’une longue série.

Fruits et légumes bio en circuit court

Les suivants devraient voir le jour dans différents coins de la région, d’abord à Andrésy, puis dans les Yvelines… et si le concept fonctionne, on espère le voir s’étendre davantage. D’abord imaginé comme une solution au couvre-feu, aux restaurants fermés et aux boutiques obligées de fermer leurs portes trop tôt pour quelqu’un qui travaille tard, ce distributeur pourrait bien révolutionner notre manière de faire nos courses. Le panier, vendu à un prix hyper accessible, contient des fruits et légumes bio et en circuit court puisque provenant directement d’Eure-et-Loir et des Yvelines.

Ainsi, pour moins de 8€, on trouve dans le petit panier de ficoïde (une salade proche de la mâche et des épinards), 1kg de pommes de terre, du radis noir et du radis rave ; quand le plus gros panier propose, pour moins de 11€, 6 gros œufs plein air, 5 pommes Golden ou Pink Kiss, 5 poires conférence et 1/2kg de Quinoa de Beauc. Le tout récolté à moins de 100km du distributeur. L’objectif ? « Créer un lien direct entre la ruralité et l’urbain ». Bingo.

Plus d'infos

Fin des articles