Pépite : une cantine japonaise de bentō trop bonne en plein SoPi

© JulietteDM

C’est à l’angle de la rue de Douai et de la rue Blanche, en plein cœur du 9e, que notre estomac nous guide ce samedi midi. Devanture brute à l’allure vieillie, petite ardoise annonçant des menus bentō, cette cantine japonaise de quartier nous fait de l’œil. Bienvenue à Tsubame.


Et on a eu raison de se laisser tenter ! Ce restaurant au style du pays du Soleil-Levant est spécialisé en bentō le midi, qui se muent en izakaya, sorte de tapas japonais, le soir. Depuis fin 2013 déjà, le duo formé par Clément Nguyen, d'origine vietnamienne, et sa femme japonaise Masumi Tao, a su séduire le quartier de SoPi, après avoir fait ses preuves au fameux restaurant Atao.

Chaque midi, le restaurant ne désemplit pas, mais heureusement le service est rapide ! La raison d'un tel succès ? chaque matin, ce couple ambitieux cuisine pendant pas loin de 5h pour préparer les recettes du jour, faites à base de produits bio pour 80 %.

©JulietteDM

Au menu donc, on commence par une soupe qui change au fil des saisons (ce midi ça sera une soupe miso bien réconfortante pour affronter l’automne qui arrive), et on hésite ensuite entre le bentō au poisson, celui à la viande ou le veggie, dont les variétés changent chaque jour. On opte finalement pour le bentō au saumon grillé et celui au poulet croustillant mariné dans une sauce au gingembre, tous deux à tomber.

Chaque bentō est garni de riz gluant et accompagné de 3 légumes, différents selon le bentō. Le duo propose 12 légumes au quotidien et rien que ça, ça fait saliver ! Avec le saumon, les aubergines marinées et la salade vinaigrée de concombres et choux rouge nous régalent. Quant au poulet, il est divinement accompagné de brocolis crémeux, d’une salade de carottes et d’une purée onctueuse. Pour la somme de 13,50 €, on repart repu et enchanté par cette adresse.

©JulietteDM

Mais si vous êtes encore plus gourmands, vous craquerez forcément pour un de leur desserts maison. Petit coup de cœur pour le tapioca au lait de coco agrémenté de morceaux d’ananas et de mangues.

Le soir, on opte pour les tapas japonais version tokyoïte qui accompagnent le saké. Attention les habitués, Tsubame bouscule les rituels et ces petits plats à partager ne seront plus à la carte que les vendredi et samedi soirs.

 ©JulietteDM

Chaque détail de cette petite hirondelle, ("Tsubame" en japonais) est à l’image de ce duo amoureux. La déco raffinée et sobre à la japonaise est faite par le père de Masumi, un artisan traditionnel japonais. On adore les tables en bois, les luminaires en suspension, les beaux verres à saké ou encore la vaisselle en bambou version bentō qui nous donne encore plus envie d’y plonger nos baguettes !


Tsubame
40, rue de Douai – 9e

Tél. : 01 48 78 06 84
Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h30 puis de 20h à 22h30
Bentō uniquement le midi
Izakaya uniquement le vendredi et samedi
Plus d'infos

 

Fin des articles

Paramètres des cookies