Le Stube, un restaurant gourmand aux plats réconfortants

C’est lors d’une pause déjeuner pluvieuse et glacée que nous courons nous réfugier dans ce restaurant-salon de thé ultra gourmand. Niché dans la jolie rue de Richelieu, l’endroit cosy et chaleureux nous invite à nous installer confortablement. L’ambiance est zen et bon enfant, pas étonnant lorsqu’on sait que Stube signifie plus ou moins “lieu de réunion et de convivialité” en allemand. Au menu, une ribambelle de plats réconfortants. Ça tombe bien, c’est exactement ce dont on avait besoin !

Parce que Stube veut également dire “lieu de discussion”, on en profite pour échanger deux-trois mots avec Gerhard, le patron. Issu d’une famille de boulangers-pâtissiers depuis cinq générations, le garçon quitte, il y a une trentaine d’années, son Allemagne natale pour un stage à Paris, dont il ne sera jamais reparti. Un mariage et trois belles affaires plus tard, sa femme et lui ouvrent cette petite pépite sucrée/salée qui met à l’honneur leurs plus belles spécialités et réchauffe les cœurs.



Sandwichs chauds, strudels salés, poissons marinés, défilé de délices sucrés, pains d’épices, ou encore chocolat chaud que l’on accompagne d’un délicieux roulé au pavot : du déjeuner au dîner en passant par le goûter, on y vient à toute heure de la journée. Ce midi-là, on craque pour deux des suggestions de la semaine ; le strudel au boudin et à la compote de pomme servi avec un écrasé de pommes de terre, ainsi que sur les ravioles Maultaschen aux girolles. Un délice ! Côté sucré, on jette notre dévolu sur leur iconique forêt noire – pâtisserie à la crème fouettée légèrement sucrée, griottes et copeaux de chocolat noir – élue par les fins gourmets comme étant la meilleure de Paris. Tout simplement exquise.

stube

« On fait tout nous-mêmes. Mises à part quelques charcuteries qui viennent de Munich et confiseries qui viennent de Lûbeck, tout est cuisiné maison avec des produits frais. Ici pas de congélateur, on a un petit labo pour la pâtisserie et la boutique se transforme en atelier, pour travailler la nuit. », nous confie Gerhard.

stube 1

Pour les fêtes, Stube nous propose d’innombrables surprises gustatives comme son dément Christstollen – un pain aux fruits secs et confits, parfumé d’un subtil mélange d’épices secrètes –, ses addictives étoiles à la cannelle, ou encore sa fabuleuse bûche de Noël, un strudel tout en longueur décoré pour les festivités.

Coup de cœur pour cette Maison familiale où l’on risque bien d’hiberner en attendant les beaux jours.

Le Stube
31, rue de Richelieu – 1er
Tél. :
01 42 60 09 85
www.lestube.fr
Retrouvez Le Stube sur Facebook & Instagram

Fin des articles