La Trincante, Bar & broc'

Trinquer dans une brocante ? Il suffisait d’y penser, la Trincante l’a fait. Moitié bar à huitres, moitié shop de meubles et accessoires vintages, la Trincante est le nouveau lieu du 18e où l’iode et le bois se rencontrent dans une ambiance de troquet parisien à l’ancienne, comme on les aime.

L’arrivée d’un bar à huitres dans ce coin du 18e qui compte quelques très bonnes tables (La table d’Eugène, La Rallonge, Pulcinella) mais aucune dédiée exclusivement à ce merveilleux produit de la mer, c’est un peu la meilleure nouvelle de l’année. Nous la devons à Alexandre, un trentenaire sur-actif qui n’en finit pas d’imaginer des concepts qu’on n’avait jamais vus avant. Gérant de plusieurs bistrots dans Paris mais aussi brasseur, chineur et fan de rugby, il a décidé de marier son amour des coquillages avec sa passion pour les meubles vintages chinés dans des brocantes. La Trincante est née.

La Trincante 10

Nous nous précipitons donc sur place pour découvrir ce curieux concept, et surtout déguster une Planche Océane : 6 huitres, une portion de crevettes et une portion de bulots pour 21 €. Les huitres arrivent directement de Quiberon en Bretagne ou de Blainville en Normandie, et privilégient les calibres généreux (n°1 ou n°3). Elles se consomment sur place ou à emporter selon des formules pour toutes les faims et toutes les bourses : 12 huitres à emporter pour 11 €, un plateau de 6 et un verre de vin blanc pour 10,50 € sur place, ou la Grande Océane – 12 huitres, des bulots et des crevettes – pour 28 €.

La Trincante 01

Côté vins, Alexandre a fait appel à une caviste de Neuilly pour choisir les petits blancs qui vont bien (La cuvée d’Aurélie, L’Escudée) et même des rouges (Le loup dans la bergerie) pour accompagner les planches de charcuteries ou de fromages, car ici l’huitre est conviviale. Nous voilà repu. C’est le moment de jeter un œil aux petits trésors qui meublent ce lieu au charme d’autrefois, avec son plafond composé entièrement de vieux journaux Mickey : on craque pour les tables de bistrot à l’ancienne, les chaises industrielles, les globes terrestres vintages… et ça tombe bien car à La Trincante on peut presque tout acheter, même la chaise du voisin. On s’excusera en trinquant avec lui autour d’un bon plateau de fruits de mer

La Trincante 23, rue Eugène Sue, 18e Ouvert du mardi au jeudi : 17h-minuit du samedi au dimanche : 10h-minuit