La pépite de la semaine : Bien Ficelé, le nouveau QG des viandards

Après Bien Elevé, voici Bien Ficelé. N'y voyez aucun jeu de mot osé. Même si les assiettes elles, pourraient bien vous faire rugir de plaisir.

Amis vegan, passez votre chemin. Voici une bonne adresse de viandard à l'ancienne. Une belle viande bien élevée, ficelée et rôtie ou braisée avec amour. La recette paraît simple, mais elle est terriblement savoureuse.

Face à la carte, notre coeur balance entre le cochon de lait, la poitrine de veau (goûteux !), une volaille de première catégorie (fondante, fondante !) et le bœuf maturé, signature de la maison, cuits à la braise (Green Egg) et à la broche, en mode rôtissoire, accompagné de légumes ou d'une belle purée maison. 

On n'oublie pas non plus de rendre hommage à la pêche du jour avec les couteaux en persillade, ou au cru, avec le savoureux tartare de bœuf Angus, féta, noix de cajou, en entrée. Avant de partir, même si notre estomac est déjà comblé, on ne résiste pas à la délicate pêche pochée à la badiane, crémeux aux amandes. 

Une belle régalade au bon goût d'antan, servie dans un décor signé Emilie Bonaventure - qui reprend et embellit les codes de Bien Elevé avec des matériaux bruts, de la céramique et du cuir - et avec le sourire. Pas de doute, les gars de Bien Elevés, Arthur Lecomte et Dimitri Aboulker, ont encore visé juste pour régaler nos papilles.

Aller, on vous a donné toutes nos ficelles, maintenant, on vous laisse déguster !

Plus d'infos