Café Joséphine, le nouveau resto à deux pas de la Fondation Pinault

  • La Rédac'
  • Découvertes
  • Publié le 9 Septembre 2021 à 12h10

Ouvert cet été à deux pas de la Fondation Pinault, le Café Joséphine nous promet du bon et du beau. Cette nouvelle adresse parisienne a souhaité rendre hommage à deux femmes inspirantes, deux icônes qui ont marqué l’histoire par leur combativité, leur joie de vivre et leur modernité. Un lieu bienveillant et souriant où il fait bon s’attarder à toute heure de la journée.

C’est sur une jolie place arborée que le Café Joséphine a décidé de s’installer. D’un côté, un restaurant aux tables nappées dont la décoration léchée a été directement inspirée par Joséphine de Beauharnais : parquet en pointe de Hongrie, canapés en velours, bouquet de pivoines géant et lumière tamisée. De l’autre, un bar cocktail inspiré par l’univers de Joséphine Baker, incarnant la liberté, l’esthétisme et la générosité. On adore son sol en damier noir et blanc, sa cave à vins apparente ainsi que son long comptoir où trône une grande pompe à bière en cuivre, prête à nous désaltérer après le boulot ou une expo.



Ici, on se régale d’une cuisine française traditionnelle dans un cadre art déco et convivial. Au menu : une carte bien maîtrisée de nos plats préférés, agrémentés d’une touche de modernité. Ce jour-là, on s’installe sur la terrasse ombragée où l’on décide de prolonger l’été en sirotant un Pink Gravity – à base de gin citadelle, liqueur Saint-Germain, pamplemousse, cranberry et sirop de framboise – ultra rafraîchissant. Ni une ni deux, on décide de se partager les fish and chips maison, une magnifique burrata accompagnée de ses tomates anciennes ainsi qu’un délicieux poulpe de roche grillé. Les viandards ne seront pas en reste grâce au pavé de rumsteak de chez Christian Valette ou à leur burger maison de compétition : tomme de vache de la maison Lainé, cœur de bœuf, marmelade d’oignon, pickles et sauce tartare.



Et parce qu’on veut faire durer le moment, on craque pour un petit dessert bien gourmand ! Notre cœur balance entre la Banana Baker et la rondeur du tiramisu maison fait avec amour par le chef italien. Mais c’est finalement sur la glace au fromage blanc et à la fleur d’oranger que l’on jette notre dévolu pour terminer ce dîner en beauté.



Vous l’aurez compris : que vous soyez plutôt Beauharnais ou Baker, vous y trouverez forcément votre bonheur !

Café Joséphine
1-3, place des 2 Écus – Paris 1er
Du lundi au samedi de 8h à 1h
Dimanche de 8h à 21h
www.chez-josephine.fr
Retrouvez Café Joséphine sur Facebook & Instagram


Conception & décoration : Sylvie Ranger

Fin des articles