Sziget Festival, une virée sur l'île de la liberté

  • Vigus
  • Festivals & Concerts
  • Publié le 25 Août 2015 à 00h00

Le Bonbon s'en est allé sous le soleil torride de Budapest pour tester le fameux Sziget Festival, le « Woodstock européen » nous dit même l'ami Wikipedia. Une île en plein milieu du Danube, plus de 440 000 festivaliers surexcités originaires de 95 pays, des forints plein les poches (1000 HUF = 3€), un soleil de plomb, les choses s'annonçaient plutôt pas mal pour nous...

Voici donc quelques clichés (© Shot on iPhone 6 / © Quand j'avais de la batterie) pour vous résumer de manière complètement non exhaustive et aléatoire une semaine à Budapest, la Perle du Danube, ainsi que la folie du Sziget !

Un visage un peu plus poussiéreux que les reportages que vous êtes habitués à voir mais un visage souriant tout de même...

Des décors féériques aux 4 coins de l'île. (Sponsorisé : retrouvez-moi sur Instagram @viguss)

IMG_0978 La scène worldwide où Goran Bregovic a déraciné les champignons le vendredi soir. La scène Worldwide où Goran Bregović a déraciné les champignons le vendredi soir ! Le Main stage, l'autre spin off de "The Walking Dead". IMG_1119 Main stage, act 2. Soirée sold out à 90 000 personnes ! Main stage, act 2 L'antre du Colosseum, temple dédié à la techno... L'antre du Colosseum, temple dédié à la techno Un conseil, ne vous couvrez pas trop, il fait très chaud dans cette jungle. Un conseil, ne vous couvrez pas trop, il fait très chaud dans cette jungle.

Son bar d'after, ouvert jusqu'à 8h, et son emblématique serveuse Alexandra (je ne vous montre que ses yeux, vous risqueriez de tomber amoureux).

Les thermes de Széchenyi, ou comment reprendre des points de vie dans un cadre incroyablement idyllique.

Les thermes de Széchenyi, où comment reprendre des points de vie

Vous pourrez profiter des joies de la plage sur l'île du festival. N'oubliez pas vos lunettes, elles vous serviront au petit matin !

Vous pourrez profiter des joies de la plage, n'oubliez pas vos lunettes, elles vous serviront au petit matin

Un petit tour devant le magnifique parlement hongrois où le gouvernement d'extrême droite a ses petites habitudes (PS : une nageuse s'est incrustée sur la photo, désolé).

Beach please! Beach please! On s'arrête là pour cette année, on est crevés avec tout ça ! On s'arrête là pour cette année, on est crevés avec tout ça !  

Pour finir, voici un rapide montage de quelques moments musicaux (non)choisis parmi les quelques 500 concerts de la semaine.

En résumé : On y va sans hésiter !

Prenez un appartement sur Pest side et alliez la vie hongroise du centre-ville à la magie de Sheitan Island, autrement surnommée l'île de la liberté. Prévoyez tout de même 2 jours de congés avant de retourner au bureau, ils pourraient bien être salutaires !

La page Facebook du festival

Fin des articles