Plongez dans l'atelier de Zadkine et Prax au musée Zadkine

Ossip Zadkine dans son atelier de la rue Rousselet, MARC VAUX (vers 1926). Épreuve gélatino-argentique. Legs de Valentine Prax, 1981

Découvrez la nouvelle exposition sur l'un des plus grands sculpteurs du XXe siècle. Ossip Zadkine. Une vie d’ateliers vous emmène faire un voyage au cœur des ateliers de l'artiste d'origine russe.

Pour ses 40 ans, le musée Zadkine présente l’exposition Ossip Zadkine. Une vie d’ateliers, et vous entraîne au cœur de l’atelier du couple formé par Ossip Zadkine et Valentine Prax, peintre. Un parcours composé de près de 100 œuvres, pour découvrir ou redécouvrir l'œuvre des deux artistes, qui ont passé le plus clair de leur temps au sein de ces lieux. À visiter du 11 novembre au 2 avril 2023.


Une plongée au cœur de l’atelier de Zadkine

Ossip Zadkine est un sculpteur d’origine russe né en 1888 et mort en 1967. Maître de la taille directe, figure majeure de l’École de Paris, il est considéré comme l'un des plus grands maîtres de la modernité en sculpture.


Ossip Zadkine et Valentine Prax dans leur atelier. © Willy Maywald

Le musée Zadkine, niché dans la verdure de son jardin peuplé de sculptures, fut le lieu de vie et l’atelier de l’artiste ainsi que de sa femme, la peintre Valentine Prax, pendant près de 40 ans. À deux pas du jardin du Luxembourg et de Montparnasse, c’est un véritable temple dédié à l’œuvre d’Ossip Zadkine. L'exposition Ossip Zadkine. Une vie d’ateliers, vous plongera dans une visite des ateliers de l’artiste, depuis son arrivée à Paris en 1910 jusqu’à l’atelier du jardin que le sculpteur s’est fait construire après-guerre.

Grâce aux nombreuses photographies qui font partie des archives du musée, mises en perspective avec les sculptures, peintures et dessins de Zadkine et Prax, cette exposition est l’occasion de révéler au public la face cachée de l’atelier des deux artistes.


Des œuvres inédites à découvrir

Parmi la centaine d'œuvres présentées, vous découvrirez une belle sélection des chefs-d’œuvre de Zadkine, comme la Vénus cariatide ou la Femme à l’oiseau, mais aussi des peintures de Prax rarement montrées, ainsi que de nombreuses photographies inédites, dont certaines de photographes de renom tels qu’André Kertész ou Marc Vaux.


Zadkine posant un maillet et un ciseau à la main, près de sa Grande porteuse d’eau en bois rue d’Assas, Anonyme (vers 1928-1930). Épreuve gélatino-argentique, 16,7 x 12,2 cm 
Paris, musée Zadkine.
© Adagp, Paris, 2022 Photo © DR


Valentine Prax, La Musique. Vers 1925-1930. Huile sur verre, 47 x 56 cm. Paris, musée Zadkine © Adagp, Paris, 2022. Photo © musée Zadkine / Paris Musées


Maquette en plâtre de La Ville détruite dans l’atelier d’Ossip Zadkine, BERNARD CITROËN (vers 1950). Épreuve gélatino-argentique. Legs de Valentine Prax, 1981. Paris, Musée Zadkine. © Bernard Citroën © Adagp, Paris 2022


La Forêt humaineOSSIP ZADKINE (vers 1960-1962). Encre de Chine, lavis et crayon fusain sur papier satiné. Legs de Valentine Prax, 1981
Paris, musée Zadkine
© Adagp, Paris 2022

L’exposition bénéficie également d’un prêt exceptionnel du musée de Grenoble, une Tête de jeune fille, parmi les premières têtes taillées dans le marbre par Zadkine à la Ruche.


Tête de jeune fille, OSSIP ZADKINE (1914). Sculpture en marbre, Musée de Grenoble.

Ossip Zadkine. Une vie d’ateliers
Musée Zadkine
100 bis, rue d’Assas – 6e
Du 11 novembre au 2 avril 2023
Prix : 9 € (plein tarif) ; 7 € (tarif réduit)
Infos et réservations sur le site

Fin des articles