Des performances live de street-artists au musée de l'Homme

© Christophe Agostinis / fresque de Goin à Grenoble

Le musée de l’Homme a transformé ses murs en pages blanches destinées à neuf street-artists. Le challenge : à leur façon, illustrer des articles de la Déclaration des Droits de l’Homme.

Chaque dimanche, de mi-janvier à mi-février, neuf street-artists feront naître sous vos yeux ébahis des œuvres à taille humaine. Mais pas n’importe lesquelles, à leur manière, ils interpréteront un des articles de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Un retour au sens profond de ce texte dont nous avons bien besoin en ce moment.


L’exposition

Street art, art urbain, graffiti, tag… Appelez-le comme vous voulez, ce mouvement est devenu incontournable sur la scène artistique contemporaine. Il représente une émancipation dans le domaine de l’art, une conquête de la liberté, une forme artistique sans cadre et dénuée de toute règle. Le graff’ a toujours eu une portée politique, a toujours revendiqué une idéologie, dénoncé une autre, bref, laissé libre cours à une parole provocatrice. C’est l’art de la dénonciation des maux de notre société. Cette année, c’est le 70e anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Pour toucher un autre publique, le musée de l’Homme a décidé de choisir le street art pour rendre hommage à cette déclaration et se souvenir que souvent, nos droits ont été acquis grâce à des luttes.

Zag & Sia ©Zag & Sia


Les artistes

Grands noms du graffiti ou profils émergents, ils sont réunis autour du même sujet. Ils ont été choisis pour la diversité des techniques employées : peinture, collage, sérigraphie, anamorphose, pochoir… mais surtout pour leurs styles différents, d’un côté composition picturale, dessins colorés, de l’autre, plus old school, le jeu typographique. Bref, en plus de découvrir des artistes dingues, tu vas sûrement réaliser que tu ne connais pas si bien ce que contient cette Déclaration. 

Swoon ©Marc Rigney

Alors, à la bombe à tag citoyen, ne rate pas les performances live painting, ce n’est pas fréquent comme évènement (surtout quand c’est légal !). Viens en profiter au musée de l’Homme !


Au musée de l'Homme
17, place du Trocadéro et du 11 Novembre – 16e
Du 13 janvier au 30 juin 

 

 

 

Fin des articles