Les musées gratuits et ouverts toute la nuit ce week-end !

© Dmitry Zinovyev - Shutterstock

La Nuit Européennes des Musées, c'est le moment tant attendu pour faire un maximum d'expositions le temps d'une journée, et d'une nuit. 

Quittez vos couettes et vos oreillers, on aura tout le temps de dormir quand on sera morts. En revanche, visiter des musées la nuit, et sans dépenser le moindre sou, ça n’arrive qu’une fois par an, et ça ne dure que quelques heures. Quand la culture se rend accessible pour tous, on crie « vive Paris ! ».

Et vive ses musées aussi. Dans ce moment inédit au cœur de la nuit, ils nous ouvriront leurs portes gratuitement et nous pourrons déambuler dans des galeries où les œuvres veillent tardivement. Sous le coup de l’excitation et l’envie pressante de réitérer cette expérience (puisqu’il s’agira de la 15e édition), on a déjà plus ou moins tracé notre parcours : cette année, honneur à Paris Musées.

Parce que la Ville de Paris compte 14 musées municipaux, on doit avouer qu’on n’a pas eu l’occasion de tous les visiter. Et ce malgré la gratuité de leurs collections permanentes. Paris, shame on me

Mais on y remédiera, et on s’accordera quelques heures au musée Carnavalet, déménagé dans la Crypte archéologique de l’île de la Cité, qui rendra hommage à Notre-Dame ce soir-là. Charmés par la beauté des lectures poétiques de textes de Victor Hugo, puis emportés par le concert de Musique Sacrée, notre visite sonnera comme un arrêt dans le temps. Comme si la cathédrale n’avait jamais fait couler nos larmes. Puis on ira se consoler au Musée d’art moderne pour danser sur des DJ sets enflammés entre deux visites guidées, et on se remettra de nos émotions au musée Cognacq-Jay pour découvrir des œuvres du XVIIIe siècle. Pour clore cette escapade nocturne, notre âme éprise de poésie voudra nous mener au Petit Palais pour nous plonger dans le XIXe siècle et son énigmatique Boulevard du Crime, où le théâtre dramatique fascinait plus que tout. Une belle façon de se préparer à la grande expo de la fin du mois sur les Romantiques.

Nuit des Musées
Samedi 18 mai 2019 

Fin des articles