Une expo en hommage à Marc Riboud

  • La Rédac'
  • Expo
  • Publié le 30 Novembre 2020 à 16h50

Figure éminente de la photographie, Marc Riboud a marqué la seconde moitié du XXe siècle par son regard sur le monde. Pour lui rendre hommage, le musée national des Arts asiatiques - Guimet organise une grande rétrospective à l'occasion du legs de toute son œuvre.

Marc Riboud (1923-2016) a décidé de léguer l'ensemble de son œuvre au musée national des Arts asiatiques - Guimet, qui lui dédie sa première rétrospective baptisée Marc Riboud. Histoires possibles. L'exposition met en évidence le parcours d'une vie, depuis ses premières photographies prises à Lyon – la ville de son enfance – et dans la France de l'après-guerre, jusqu'aux ultimes photographies faites en Chine, notamment dans les montagnes du Huang Shan.



Photographe plus que reporter, Marc Riboud laisse ainsi derrière lui plus de 50 000 photographies, négatifs, diapositives et épreuves sur papier. Des œuvres marquantes, saisissant des continents en pleine mutation. Après avoir fait ses armes dans la France et l'Angleterre de l'après-guerre, le photographe crée des images poétiques qui marquent l'imaginaire collectif, comme le fameux Peintre de la tour Eiffel, des photographies iconiques de Paris ou encore l'un des derniers portraits de Sir Winston Churchill.

De ses longs séjours en Asie du Sud-Est, en Chine, au Japon ou encore en Inde, c'est à un parcours de plus de 50 ans sur tous les continents, avec une place privilégiée pour l'Asie, qu'invite cette exposition rétrospective sur l'œuvre de Marc Riboud. L'occasion d'admirer des centaines de clichés en noir et blanc où l'artiste joue avec les perspectives et cherche l'harmonie de la symétrie ou la force des compositions désordonnées. Des œuvres magnifiques à (re)découvrir pour notre plus grand plaisir du 16 décembre 2020 au 1er mars 2021.

Marc Riboud. Histoires possibles
Musée national des Arts asiatiques - Guimet
6, place d'Iéna – 16e
Du 16 décembre 2020 au 1er mars 2021

Fin des articles