Le design pour tous  : de Prisunic à Monoprix, une aventure française

  • La Rédac'
  • Expo
  • Publié le 6 Décembre 2021 à 15h49

Dès le début des années 60, le design se démocratise en France et passe la porte des foyers de classe moyenne. Grâce aux collaborations d’une série de créateurs avec la grande distribution, les Français peuvent enfin se payer des designers de renom pour s’habiller ou décorer leur intérieur de la chambre au salon. Un design pour tous, auquel le MAD consacre une sacrée exposition !

Le topo

Que diriez-vous d’un bon dans le temps, à la découverte de l’une des grandes aventures créatives ayant marqué l’histoire du design en France ? De Prisunic à Monoprix, le MAD revient sur les plus grands succès des collaborations initiées par ces grandes enseignes avec des designers de talent. À travers l’exposition de plus de 500 meubles, objets et affiches publicitaires, on admire les œuvres de Terence Conran, Marc Held, Constance Guisset ou Ionna Vautrin, mais aussi de graphistes, photographes et illustrateurs parmi les plus créatifs de leur époque.



Pourquoi c’est cool

Le parcours nous plonge d’emblée dans ces deux univers antinomiques, grâce à un dispositif original de présentoirs de magasins, servi par une scénographie lumineuse et colorée. La visite s’ouvre sur des pièces de design emblématiques de Monoprix, nichées dans des réfrigérateurs repimpés en vitrines. Plus loin, des pièces entières Prisunic sont reconstituées avec du mobilier d’époque ; simple, accessible et fonctionnel, designé à partir de matériaux colorés en métal ou polyester. Des films publicitaires, des interviews filmées et des documents d’archives rares jonchent également ce voyage insolite dans les sixties.



Le Pavillon de Marsan fera également un focus plus contemporain sur les collaborations qui ont marqué ces deux dernières décennies à travers le prisme du rêve et de la fantaisie. L’occasion de découvrir les dimensions les plus oniriques de certaines créations, telles que la robe de mariée du couturier Alexis Mabille, qui dialogue avec le mur d’assiettes signées G by Gien, ou encore la collection d’assiettes Dominoté par Antoinette Poisson qui redonne vie aux techniques ancestrales et au savoir-faire artisanal.

Gros coup de cœur hivernal pour cette nouvelle exposition originale !

Le design pour tous : de Prisunic à Monoprix, une aventure française
Musée des Arts Décoratifs
107 rue de Rivoli – 1er
Du 2 décembre 2021 au 15 mai 2022
Plus d'infos

Fin des articles