Expo : de sublimes portraits d'actrices-muses dans les années 30

La rentrée est féminine à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, grâce à une exposition d’affiches et de documents inédits sur les actrices françaises qui ont inspiré les metteurs en scène et les affichistes. Une exposition qui complète le cycle de films dédiés aux femmes.


Reines du théâtre, comédiennes confirmées, actrices de music-hall ou issues de la noblesse, jeunes premières à l’essai… nombreuses sont les actrices qui incarnent de nouvelles images de la femme au début du cinéma parlant. Arrive au même moment la libération des corps des actrices. « À cette époque, elles deviennent ambassadrices de la mode, d’un style de vie, mais également de l’amour et du sex-appeal, un nouveau terme dans la presse. C’est le règne de la femme libre, charmante et charmeuse », explique Aurélie Dubery de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé.

©Arletty, photo Studio Pathé-Natan, coll. Fondation Pathé Pathé-Cinéma

© Gaby Morlay dans Il était une fois, photo Studio Pathé-Natan, coll. Fondation Pathé 1933 - Pathé-Cinéma

On retrouve ici les photos du studio Pathé Natan et de son magazine L’Image, qui dévoilent les poses, coiffures, bijoux et costumes d’époque dont s’inspirent les affichistes pour l’art du portrait. Le style Pathé en 1932 se met en place : le cadrage serre le visage, le décor forme une aura autour de la silhouette. La coiffure et le regard sont des éléments forts, tandis que le maquillage reste discret.

© Amok, affiche coll. Fondation Pathé 1934 – Pathé-Cinéma

©Simone Cerdan, photo Studio Pathé-Natan, coll. Fondation Pathé ; Pathé-Cinéma

C’est une époque forte pour l’image de la femme : élégantes, sophistiquées ou naturelles, garçonnes ou enjôleuses, mystérieuses ou mutines, résolument séduisantes et modernes… et on ne s'en lasse jamais ! 


Fondation Jérôme Seydoux-Pathé dédiée aux femmes

Muses - Portraits d’actrices (1930-1939)
29 août - 13 octobre