Au Palais des Beaux-Arts, un laboratoire expérimental mêle quatre expositions

On ne ratera pas l’expo des étudiants et commissaires de la filière « Artistes & Métiers de l’exposition » des Beaux-Arts de Paris. Un mélange d’expositions qui allie patrimoine et art contemporain. Le vernissage de l’exposition se déroulera le mercredi 8 décembre 2021 de 18h à 21h.

En septembre 2019, les Beaux-Arts de Paris inaugurent une nouvelle filière : « Artistes et métiers de l’exposition ». Chaque année, en lien avec une résidence de jeunes commissaires associés à la filière, des expositions sont organisées. En raison de ce très cher Covid, ce travail n’a pas pu être réalisé en 2020. Au printemps 2021 l'école lance une série d’expositions organisées par les deux premières promotions. Après le succès de l’Acte I, ils reviennent cet hiver avec l’Acte II. Au programme, quatre expositions : Ce n’est pas une menace, c’est une promesse, autour d’un fanzine. La Pelure du héros moderne, une bien belle exposition sur la fringue. Points. la première expo qui célèbre l’art de la broderie. Dans Répliques Japonisme 2021 tout est dans le « 2021 », c’est une merveilleuse actualisation de 24 estampes japonaises. 

L'alliance du patrimoine et du contemporain

On explore les subtilités du langage dans Ce n'est pas une menace, c'est une promesse. Rassemblé·es autour d’une communauté affective d’artistes étudiant·es et diplômé·es de l’École, et de figures inspiratrices dont fait partie Kathy Acker, cette expo prend le langage comme principal matériau.

L’expo La pelure du héros moderne reprend une expression de Charles Baudelaire pour caractériser le vêtement. Dessins, estampes, ouvrages, peintures, photographies : l’exposition rassemble près d’une centaine d’œuvres issues de la collection des Beaux-Arts de Paris, où ces questions devinrent centrales avec l’instauration à partir de 1864 d’un enseignement du drapé sur le modèle vivant. Une vision sociologique du vêtement et de son évolution. L’industrialisation bouleversa les modalités de production de ces objets, alors que l’émergence de l’individualité avec le Romantisme, puis la découverte de sa complexité avec la psychanalyse, renouvelèrent leur dimension symbolique. Un incontournable si vous voulez tout savoir sur les origines de votre garde-robe.

“.” (Points) repose sur un gros travail d’archives depuis les manuels de broderie conservés dans les collections des Beaux-Arts de Paris. Elle nous rappelle l’histoire sociale et culturelle de cette pratique intrinsèquement liée au patriarcat. Elle en dégage aussi des réflexions quasi philosophiques en considérant le point comme un marqueur de temps, comme le début et la fin de quelque chose. C’est pourquoi l’exposition se concentre sur deux événements, son vernissage et son finissage. 

Enfin, les estampes japonaises prennent vie dans l'expo Japonisme 2021: Répliques grâce aux 7 artistes invités qui jouent au jeu de la réplique et apportent leur réponse contemporaine aux chefs-d’œuvre des collections japonaises des Beaux-Arts de Paris. Leurs oeuvres entrent en écho à une sélection de 24 estampes japonaises ou livres accordéons.

Le Théâtre des Expositions - Acte 2
Palais des Beaux-Arts
13, quai Malaquais - 6e
Du 9 décembre 2021 au 8 janvier 2022
Plus d'infos
Entrée : 2, 5 ou 10€ c’est vous qui choisissez !

Fin des articles