10 nouveaux brunchs qui sentent bon l'automne

© Brooke Lark / Unsplash

Passons le topo des températures qui baissent pour en arriver directement à ce pour quoi vous êtes venus : à la fois petit-déjeuner et déjeuner dans un cadre coquet et moelleux. Allemand, italien, américain, méditerranéen ou british, faites vos jeux ! 


Le + bistronomique : Les Petits Cousins

C’est à quelques pas des Abbesses qu’on se rend ce dimanche. Les Petits Cousins, le restaurant d’Ivan et Sarah, frère et soeur d’Emmanuelle Beart, est le brunch parfait pour cocooner et bien manger. On s’émerveille devant la ribambelle de plats proposés au buffet, renouvelés chaque week-end et imaginés par le chef Emmanuel Perrot. Au menu trois plats chauds, dont une viande bovine française mijotée pendant des heures, un poisson cuisiné provenant d’une pêche de ligne responsable et l’œuf du jour, ainsi qu’une purée maison, potimarron pour nous. Mais aussi cinq salades différentes aux légumes de saison, de la burrata fumée, des huîtres et autres fruits de mer, un assortiment de charcuterie de la maison Seguin et un plateau de fromages alléchant. Ils mettent avant tout l’accent sur le goût et la qualité des produits, qui sont pour la plupart, issus de circuits courts et ne font appel qu’à des petits producteurs et des groupements de fermiers en permaculture. Côté becs sucrés, en plus des viennoiseries, on retrouve une sélection d’une quinzaine de fruits de saison, accompagnés de fromage blanc, de granola et de fruits secs pour se faire soi-même son granola bowl. On termine par leur merveilleuse brioche perdue, tendre et moelleuse, qu’on agrémente de sirop d’érable, ou par leurs poires caramélisées au beurre salé. La touche finale, le café mi-brésilien, mi-guatémaltèque de la maison Lomi, élu meilleur ouvrier de France en torréfaction. Et pour les amateurs de théine, ne manquez pas le thé iranien rouge unique et original, qui sera bientôt à la carte.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par JustAnotherFoodguide (@justanotherfoodguide) le

Les Petits Cousins
2, rue des Trois-Frères – 18e
Samedi 11h30-14h30
Dimanche 11h30-15h30
35 € buffet à volonté, jus de fruits frais et boisson chaude – 15 € pour les moins de 12 ans 
Plus d'infos


Le + féminin : L'Officine du Louvre

C’est après deux ans de rénovation que l’hôtel du Louvre a rouvert ses portes, avec un style Second Empire plus que jamais présent et des nouvelles touches de modernité mêlées à l’Art déco. C’est à l’Officine du Louvre, le bar de l’hôtel, qu’on déguste ce brunch féminin. Une splendide verrière d’époque aux motifs néoclassiques laisse filtrer la lumière du jour, et c’est le salon parfait pour venir se réchauffer et déguster un brunch de plein automne tourné vers le végétal. Au menu, une corbeille de trois pains différents pour commencer, et un assortimenent de confitures. On choisit ensuite entre l’assiette terre (saucisse de volaille et shiitake), l’assiette mer (saumon gravelax et pickels) ou l’assiette végétale (tofu mariné au soja gingembre), accompagnée d’une sélection de petits plats à la fois sains et réconfortants : une floralie de légumes de saison assaisonnés avec une sauce carotte-passion, des œufs brouillés aux petits pois et à la truffe, une salade de fruits frais et une tuile de framboise sésame, un yaourt grec surplombé de granola et d'un coulis de mangue passion, ainsi que leur incroyable brioche perdue aux fruits rouges et vinaigrette sucrée. On s’abreuve avec l’élixir fruité du jour et une boisson chaude avec une mention particulière pour leur sélection de thés conçus spécialement pour l’Officine. Un brunch féminin qu’on partage dans une atmosphère feutrée et chaleureuse ! 

©JulietteDM

L’Officine du Louvre - Hôtel du Louvre
1, place André Malraux – 1er
Samedi et dimanche de 11h30 à 14h30
Formule à 37 €
Plus d'infos


Le + biologique : L'Avant Poste

À quelques centaines de mètres du restaurant Les Résistants, Florent Piard et son équipe poursuivent leur engagement en faveur d’une agriculture paysanne respectueuse de l’environnement, et combattent en faveur d’une agroécologie paysanne. Ils font preuve d’originalité et mettent en scène l’incroyable biodiversité alimentaire que nous offrent les terres françaises. Des assiettes simples et gourmandes qui incitent au partage et à la découverte. Le menu du brunch change en fonction des arrivages, mais voici un exemple des mets que vous pouvez retrouver. Du pain au levain naturel perdu à la confiture de lait et fleur de sel, des œufs fermiers en brouillade et poivrons doux, des cromesquis de pois chiches blonds au fromage blanc et oignons rouges, des spaghetti de courge à la vinaigrette et aux tomates, des carottes glacées à la sarriette et panzzetta de porc, des huîtres à la rhubarbe, et pour finir en beauté des choux au praliné noisette ou une crème de panais à la poire, au cédrat et au crumble d’amande. Un délice gourmand sans culpabiliser ! 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Les Résistants (@les_resistants) le

L’Avant-Poste
7 rue de la Fidélité — 10e
Uniquement le samedi - Fermé le dimanche et le lundi
Plats à la carte
Plus d'infos


Le + multiculturel : Bowden's Delicatessen

A deux pas de porte de Saint-Ouen, au détour d'une rue ultra-calme, à l'abri de rideaux bruns l'on franchit les portes de Bowden's Delicatessen. Finis les brunchs où le café est froid et le jus tiède. Chez Bowden, du nom de l'un de ses fondateurs, on est serivs en deux temps : jus et plats dans un premier temps, boisson chaude et dessert ensuite, pour prendre son temps. Côté déco, le lieu est parsemé de trouvailles et de souvenirs des serveurs qui ramènent un bout de leurs voyages et retours au pays. On s'est délectés d'oeufs Bénédicte au saumon/citron sur deux muffins anglais, saumon/citron, œufs pochés Bio & sauce cheddar, d'un superjuice répondant au doux nom de Tahitian Autumn (mangue, curcuma frais bio, coco, syrup vanille) et d'une brioche perdue aux fruits rouges (on en rêve encore). Un seul mot d'ordre : foncez. 

@Manon Merrien-Joly

Bowden's Delicatessen
38, rue Emile Zola - Saint Ouen
Plus d'infos
29€


Le + italien : Matilda

On nous dit dans l'oreillette que d'emmener son crush ou son mec/sa meuf au Matilda fait toujours son petit effet. En cause : sa déco, jolie des murs à l'assiette et la diversité des mets proposés pour le brunch. On pioche sur la planche de charcuterie et de fromage italien, servies avec une grosse burrata. Allez-y doucement, matelots, puisque suivent les pâtes du jour ou deux autres recettes. (caserecce alla Norma (aubergines, tomates, basilic) ou tagliatelles à la crème de truffe. On termine en douceur avec le tiramisu maison ou la mousse au chocolat. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Hervé Goluza (@herve_goluza) le

Matilda
28, rue Jean Mermoz - 8e 
Formule à 35€


Le + méditerranéen : Vilcena

Pour les vrais amoureux du brunch, direction Vilcena, où le brunch est servi tous les jours de la semaine. Situé derrière les grands boulevards, le lieu est une ode à la cuisine méditerranéenne. Au sein de la formule : une boisson chaude, un jus d'orange ou une limonade, un plat (une assiette méditerranéenne - composée de plusieurs spécialités : cochari, pita grecque, omelette bio grecque, pastitio gratin ou encore cochari - ou une assiette de charcuterie et de fromages) et d'un dessert, à choisir entre un smoothie, un dessert maison et un yaourt grec au miel ou aux fruits.

Vilcena
26, rue de Trevise - 9e
20€


Le + sucré : la pâtisserie Emma Duvéré

Gourmands et grands enfants, n'avancez plus, vous êtes au bon endroit. La pâtisserie artisanale Emma Duvéré propose un brunch (sur place ou à emporter, parfait pour les envies de binge watching) composé d'un granola maison/fromage blanc ou d'une brioche, d'un petit chocolat chaud à l’ancienne, d'un thé assam ou de café filtre, d'un petit jus de pomme, petit jus d’orange pressé ou d'une limonade citron, d'une soupe ou d'un scone et d'une pâtisserie au choix.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Pâtisserie Emma Duvéré (@emmaduvere) le

Emma Duvéré
41, rue Sedaine - 11e
19€ le petit brunch
(comptez 24€ pour le classique et 27€ pour le gourmand)


Le + coloré : Divine 

Ce bar à cocktails propose également une formule brunch à 25 euros le dimanche après-midi comprenant un côté salé, un côté sucré et des boissons. Jusque là, ça va. Au bar salé, on choisit entre du poulet frit et des gauffres, un croque-madame végé, des oeufs pochés servis avec bacon grillé et hashbrown (sorte de mini gratin de pommes de terres effilochées) ou des chilaquiles (plat mexicain à base de tortillas, sauce verte ou rouge). Les fans de sucré auront le choix entre le funnel cake (pâte à beignet cuite servie avec des morceaux de banane et de la ricotta maison), les pancakes ou la faisselle servie avec granola et abricots. Pour arroser ça, café de la brûlerie de Belleville, thé ou carte des cocktails travaillée sur mesure pour le brunch. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Divine (@bar_divine) le

Divine
61, rue d'Hauteville - 10e
25€


Le + germanique : Biergit 

En plein coeur des Batignolles, le brunch germanique de chez Biergit ravit les viandards : c'est un véritable festival de saucisses, de jambon fumé de la Forêt Noire, de pretzel ou encore de camembert fondu aux oignons. Côté végétarien, on y déguste une salade de pommes de terres traditionnelles et une salade au quinoa, en arrosant le tout d'une Limonaid au gingembre ou d'une bière fûmée Hecht Schelnkerla Eiche Doppelbock. Mention spéciale pour le cheesecake en dessert.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Cafe Biergit (@cafebiergit) le

Biergit
8, rue des Batignolles - 17e
19€ 


Le + tradi : la rôtisserie Gallopin

Une déco ultra-léchée sans l'ambiance guindée, des bons produits qui délectent le palais et réveillent nos souvenirs d'enfance, voilà comment l'on décrirait, en une phrase, le brunch de la rôtisserie Gallopin. Le jour de notre venue, on a eu le plaisir de découvrir le poulet fermier rôti à la broche et ses pommes grenailles et petits légumes. En parallèle, vous avez le (très) large choix au sein du buffet salé : entre la burrata et ses poivrons grillés, les rillettes de poulet rôti, la salade de lentilles, le houmous de haricot ou le saumon fumé, on a tout goûté et on vous confirme que c'est un délice. Notre conseil : optez pour un peu de tout. Côté sucré, on a goûté à la mousse au chocolat, au clafoutis de quetsches et à la crème caramel, tout aussi savoureux. Arrosez le tout d'un bon jus de fruits pressé et/ou d'un thé vert et vous voici fin prêts pour mener à bien vos activités dominicales.

@Manon Merrien-Joly

Le brunch de la rôtisserie Gallopin
40, rue Notre-Dame-des-Victoires – 2e
Tous les dimanches de 11h30 à 15h30
Formule à 39 €

Fin des articles