Des fleurs pour soi, et pour toi

L’une des étoiles du quartier, Muguette, nous a ouvert les portes de son monde fleuri pour le plus grand bonheur de nos sens. Ce petit brin de femme, né au mois de mai avec une sensibilité à fleur de peau et des boutons d’or à la place des yeux, continue de ravir les plus fidèles.

Il suffit d’observer de loin la boutique pour comprendre l’ambiance qui règne chez Muguette : champêtre. Ici, on fait la part belle aux anémones, renoncules, jonquilles et autres fleurs à l’accent chantant. Sur les petites tables en fer forgé disséminées çà et là reposent avec raffinement de gros vases translucides. Un véritable théâtre floral, où défilent les habitués en quête d’envoûtants parfums.

des fleurs pour soi fleuriste paris devanture

Et puis, il y a la famille aussi. Ce soir de décembre, à quelques jours de Noël, sa belle-fille Camille entre. « Ici, il y a toujours quelqu’un qui entre avec un gâteau ou juste pour dire bonjour. Muguette, c’est une véritable institution dans le quartier », me confie-t-elle.

des fleurs pour soi fleuriste paris

Une autre dame au look excentrique fait son entrée. Rapidement, elles parlent de Hongrie, du froid, des fêtes. « C’est la première année que je passe Noël en famille et non à travailler ! », s’exclame Muguette. Il faut dire que la boutique existe depuis plus de 20 ans et qu’elle ne l’a que rarement quittée. C’est en 1994 que Muguette débarque à Paris et reprend la boutique d’un vieux copain, située au 35, rue des Martyrs, puis achète son propre commerce quelques numéros plus haut. Consciente que les fleurs sont devenues un produit de luxe, Muguette se fait alors un devoir de les rendre accessibles à tous. Pour cela, elle travaille avec des petits producteurs régionaux qui partagent avec elle cette passion florale.

des fleurs pour soi fleuriste paris fleurs

Muguette me raconte l’histoire de sa vie et de son jardin d’Eden touché par la grâce épicurienne. « J’ai vu le jour un 10 mai, et ma mère voulait que je sois fleuriste. Elle m’a donc baptisé Muguette. Hasard ou coïncidence, à l’orée de ma vingtième année, je suis tombée amoureuse d’un fleuriste avec lequel j’ai immédiatement partagé un amour florissant. » Car l’histoire de Muguette, comme son nom l’indique, c’est bel et bien celle de la vie d’une fleur parmi les fleurs.

Des Fleurs pour soi
59, rue des Martyrs – 9e
Tél. : 01 53 21 05 32
Retrouvez Des Fleurs pour soi sur Facebook