Au Bonheur du Jour, la galerie qui célèbre l’érotisme

Au Bonheur du Jour, c’est d’abord l’histoire de Nicole Canet, ancienne antiquaire aux puces de Saint-Ouen, passionnée d’art érotique. Il y a maintenant presque 20 ans, elle décide d’ouvrir sa galerie, Au Bonheur du Jour, face à l’ancien Chabanais, l’une des plus célèbres maisons closes de Paris.

Quelques décennies plus tard, l’adresse a bougé de quelques numéros mais l’objectif est toujours le même : mettre en lumière les corps, essentiellement masculins, via des dessins, peintures, sculptures allant de l’Antiquité au contemporain. Connue des collectionneurs du monde entier, notamment dans tout ce qui touche à l’art gay, la galerie de Nicole regorge de photos et pièces rares, comme les sublimes clichés noir et blanc d’Yves Paradis, ou les tableaux de Gaston Goor, dont la galerie expose d’ailleurs le travail jusqu’au 29 novembre.

galerie au bonheur du jour paris salle

Experte dans l’art de dénicher des pièces uniques, Nicole Canet a fait de sa galerie une véritable plongée dans l’histoire de l’érotisme et de ses multiples représentations. Tandis qu’au mur les toiles et clichés s’alignent, les tiroirs regorgent de tirages d’artistes variés, que l’on pourrait facilement passer des heures à admirer.

galerie au bonheur du jour paris gerante

La propriétaire est elle-même un puit de science en la matière et fourmille d’anecdotes, qu’elle distille dans ses nombreux ouvrages. Auteure reconnue, son véritable travail de recherche dévoile une face cachée de Paris et se penche sur l’histoire sulfureuse de la capitale, à travers celle des maisons closes ou encore de la prostitution masculine.

galerie au bonheur du jour paris

C’est ainsi que vous apprendrez par exemple que Marcel Proust s’était fait prendre la main dans le sac en bonne compagnie à l’Hôtel de Marigny, à quelques rues de là, ou que le fameux Chabanais a accueilli lors de l’Exposition universelle de 1889 ministres et ambassadeurs du monde entier. Motif officiel de cette virée ? Une visite au président du Sénat.

Une galerie qui dévoile les corps dans ce qu’ils ont de plus cru mais aussi de plus beau, et qui fait du bien à l’heure où les réseaux sociaux censurent le moindre centimètre carré de peau… Les plus prudes s’abstiendront, quant aux autres, bonne visite ! • C.d-S.

Au Bonheur du Jour
1, rue Chabanais – 2e
Du mardi au samedi de 14h30 à 19h
Sur rendez-vous hors horaires
www.aubonheurdujour.net

Fin des articles