5 restos du Grand Paris qui valent le détour

  • Zoé
  • Bistrots
  • 05/03/2019
© Bistro Là Haut

Paris s'agrandit et avec elle, ses petites adresses où bien manger. On vous en a sélectionné cinq qui valent le coup d'embarquer son passeport et de quitter son quartier, le temps d'une aprèm' ou d'une soirée. Cinq bistrots juste un peu décalés par rapport à Paris, dans l'espace et dans l'esprit.


Hakim Gaouaoui. Le roi du grand Paris, c'est lui : « Je viens de Suresnes et petit, avec ma famille, lorsqu'on voulait bien manger, on devait se déplacer sur Paris. J'ai voulu proposer une cuisine de bistrot sans prétention, faite de produits simples et à un excellent rapport qualité/prix à un endroit où il n'y avait pas d'offre mais beaucoup de demande. ».

 Bistro LaHaut

Derrière la communauté de chefs à la tête de chacun des bistrots, il y a d'une part un bagage gastronomique, « Ils proviennent tous de grandes maisons », nous confie le patron, mais également la touch Norbert Tarayre, son énergie pansue et son bon esprit. Les bistrots pas parisiens ont de beaux jours devant eux, on vous le dit !


Saperlipopette à Puteaux
 

Premier né, Saperlipopette est un lieu chaleureux où il fait bon gloutonner et glouglouter. Les différents espaces composés de tables rondes, tables hautes, grandes tablées et tables basses permettent à tout le monde de trouver son bonheur. L'idée ? Se retrouver pour le déjeuner ou le dîner dans un univers convivial et familier. Côté carte, pas de prise de tête : une cuisine maison signée Norbert Tarayre et exécutée par Kevin Mateosainsi, qu'un menu à petit prix nous attend ici ! 

Voir cette publication sur Instagram

La tartelette, sablée au parmesan, chèvre frais, brunoise de betteraves, vinaigrette au miel, coriandre. #entree #vegetarian #gourmand #bistro #puteaux

Une publication partagée par Le Saperlipopette ! (@lesaperlipopette) le

Saperlipopette
24, rue Mars et Roty – Puteaux
Tél. : 01 41 37 00 00
Menu 36€


LaHaut à Suresnes

Ambiance tamisée et décontractée, LaHaut est LE lieu insolite où aller dîner. Le must du resto ? Le panorama exceptionnel ! On mange face à Paris illuminée, un vrai spectacle. Aux fourneaux, Yoanne Flament propose une cuisine bistronomique et traditionnelle parfaitement maîtrisée, à base de produits nobles et en constante évolution. Également, une merveilleuse terrasse perchée, pour fêter le printemps comme il se doit. Véritable coup de cœur pour ce bistrot d'altitude, à la hauteur. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Bistrolahaut (@bistrolahaut) le

LaHaut
70, avenue Franklin-Roosevelt – Suresnes
Menu 49€


Ma Cocotte à Saint-Ouen

Ma cocotte ne se décrit pas. Elle se vit. Alors on part flâner aux puces lors d'une matinée ensoleillée et on s'octroie une pause dej' au soleil, s'il vous plaît ! Direction ma Cocotte, une institution dont le grand Philippe Stark signe la décoration. Le maître-mot du lieu ? Convivialité ! Une cuisine sans chichi faite d'un succulent tartare de bœuf, de petites assiettes gourmandes à partager ou encore de très bons poulets fermiers. Une adresse incontournable au rapport qualité/prix imbattable. Merci Anthony Huguenin !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par T.i.Y.i - This Is Your Invite (@tiyi_kalmery) le

Ma Cocotte
106, rue des Rosiers – Saint-Ouen
Tél. : 01 49 51 70 00
Menu 29,90€


Bistro de Paris à Colombes

La déco façon néo-bistro parisien et le large comptoir rappellent l'histoire de cet endroit mythique, fondé en 1907. Une carte courte, renouvelée tous les mois, proposant une cuisine simple et de qualité à base de produits frais et de saison. Les best-sellers ? La saucisse purée et la blanquette cuisinés par Nicolas Blanchet; oui, sans chichi, on vous l'a dit !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Bistro de Paris (@bistro_de_paris) le

Bistro de Paris 
3, place du Général-Leclerc – Colombes
Tél. : 01 47 84 22 48
Menu 29,90€


Macaille à Suresnes

Conçu comme un appartement de famille, les espaces du restaurant sont ultra cosy. Deux grandes terrasses rendent également l'endroit très agréable aux beaux jours. En attendant, on craque pour le plat de coquillettes au jambon cuisiné par l'excellent chef, Gilbert Benhouda (N°3 des cuisines du Plazza Athénée). Réconfortant.

Macaille
29, quai Gallieni – Suresnes
Menu 29,90€


Le petit dernier ouvrira d'ici quelques mois, et apparemment il flottera... Décidément, le Grand Paris est bel et bien là !

Fin des articles