Un bar à cocktail surprenant et iodé ouvre ses portes dans le 2e

  • Zoé Stene
  • Bars à Cocktails
  • Publié le 28 Septembre 2020 à 11h00

Entrer chez Mabel, c’est sortir du commun parisien pour découvrir un monde de saveurs exceptionnelles. À la fois comptoir iodé, temple du saké et résidence de mixologues passionnés, ce nouveau lieu risque bien de retourner le quartier !


Niché depuis début juillet dans le Sentier, ce bar à cocktail est certainement le plus original de la capitale, alors pas étonnant que l’endroit ne désemplisse pas. « On avait envie de faire découvrir aux fines gueules parisiennes et autres curieux d’expériences gustatives inhabituelles, des associations gourmandes et surprenantes », nous confie Marc – tour à tour maître d’hôtel puis directeur de la restauration à l'Éden Rock Saint Barth –, qui a décidé il y a quelques mois à peine de voler de ses propres ailes. Eh oui, ici on combine les produits les plus haut de gamme du marché afin de nous offrir un QG où il fait bon s’attarder pour boire et manger toute la soirée.

À l’intérieur, la musique jazzy nous transporte instantanément loin du tumulte parisien. L’ambiance est cool et sans chichi, des bandes de potes sont installées autour de tables en bois et des amoureux sont affalés dans les gros sofas. Pour profiter du spectacle de l’Happy Oyster (18h-20h), on décide de s’accouder au comptoir, perchés sur les hauts tabourets de bar. Durant près d’une heure, on fait défiler les huîtres creuses Utah Beach de chez Jean-Paul Guernier ; à 1 € l’huître, pourquoi s’en priver ?!

Sur les recommandations du patron, on arrose notre régalade iodée d’une belle bouteille de saké. La combinaison est aussi délicieuse que détonante. « Les gens ont souvent des préjugés avec le saké, alors qu’en vérité c’est une boisson alcoolisée à peine plus forte que le vin. Totalement naturel, le saké japonais est simplement fermenté, sans conservateurs ni sulfites ajoutés ! », nous précise Marc.

Et parce que les cocktails ont, eux aussi, une excellente réputation, il était hors de question de s’arrêter en si bon chemin. Ni une, ni deux, on continue la soirée avec une mémorable création assemblée et vieillie durant 12 mois en fût de chêne, que l’on accompagne d’un savoureux croque truffé et d’un sandwich grillé au cheddar épicé. En dessert, on craque évidemment pour le cocktail aux saveurs de tiramisu revisité.

En bref, un endroit que vous aurez bien du mal à quitter …

Mabel
58, rue d'Aboukir – 2e

Du lundi au jeudi de 12h à 15h puis de 18h à 1h
Le vendredi de 12h à 15h et de 18h à 2h
Le samedi, uniquement de 18h à 2h

Fin des articles