Les 10 meilleurs clubs de Paris pour faire la teuf selon The Guardian

© La Station

The Guardian a sondé des « experts de la nuit parisienne » afin qu'ils indiquent où aller traîner son âme après 23 heures. La liste qui en résulte est plutôt en adéquation avec ce qui se fait de mieux sur la scène nocturne parisienne. En tout cas, c'est aussi par là qu'on aurait l'idée d'embras(s)er la nuit. 

Pour tout ce qui concerne la teuf, Paris n'est pas en reste. Il y en a pour les arty, les bobos, les enfants de l'électro, les fans de hip-hop, les michtos. Pour constituer une liste de qualité, The Guardian a sondé promoteurs, Dj locaux et producteurs, de Low Jack à Louise Chen en passant par Donatien Cras de Belleval, co fondateur du label Cracki Records. Ça donne ça.  


Nuits Fauves 

Ce qui fait saliver les Américains dans l'idée de Nuits Fauves, c'est l'ambiance entrepôt. Les posters graphiques sur les murs qui indiquent que « Dieu ne peut pas te voir ici », la cabine du Dj dans une cage, les murs en métal, tout ça donne une impression de subversion, un plaisir sauvage exquis.

Sound and dry ice shower ðŸÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂŒª #nuitsfauves #cassius #tekilatex #instagood #picoftheday

Une publication partagée par Hugo MakAveli ðŸÂÂÂÂÂÂÂÂÂŒŠ (@hugo_makaveli) le

Nuits Fauves
32, quai d'Austerlitz - 13e


Concrete 

On ne te la présente pas. La Concrete, c'est le bateau amaré où tu vas écumer tes nuits with a view à grands coups de soundsystem et de Dj résidents. Une fois, tu t'y es même retrouvé en transe.

Concrete
Port de la Rapée - 12e 


Le Jeune

Minimaliste mais stylé, le bar hip-hop localisé dans le 10e a tapé dans l'œil de Laurent Bassol, radio manager de Rinse France. L'atmosphère y est, nous souffle-t-on, « sophistiquée » et les gens y sont « bagarreurs dans le bon sens du terme », prêts à en découdre avec la teuf, en somme. 

Le Jeune
20, cour des Petites-Ecuries - 11e


Le Djoon

C'est ici que ça groove. Au Djoon, d'une capacité maxi et relativement intimiste de 500 places, on retrouve des Dj's en provenance directe de Chicago et de New York. L'endroit est une entité internationale que les maîtres du son connaissent et respectent. On y écoute de la musique urbaine, mais on y programme aussi du jazz, de la funk et de la soul lors de concerts live.  

Le Djoon
22, boulevard Vincent-Auriol - 13e


Le Rex club 

Et celui-là, on te le présente ? Le Rex club termine tout juste sa crise d'ado et fête ses 25 ans. C'était le premier club parisien où écouter de la techno. Aujourd'hui encore, le club n'a en rien perdu en qualité, quoique talonné par l'émergence de concurrents aux sound systems pointus. Valeur sûre, le spot est classique, constitué d'une pièce principale qui fédère tous les évadés nocturnes. 

Le Rex club
5, boulevard Poissonnière - 2e


Le Chinois

On vous en parlait dans notre excellent article "Où faire la teuf à Montreuil ?". L'ex resto chinois est sans doute un des lieux culturels les plus incontournables de Montreuil. La prose musicale y est étonnante : punk, musiques du monde, jazz et électro. 

Le Chinois
6, place du Marché - 93100 Montreuil


La Java 

Logée dans un immeuble Art déco, La Java n'a pas de burlesque que le nom. Comme l'indique The Guardian, il ne s'agit pas d'un endroit « prétentieux, dark ou surpeuplé ». C'est justement simplement un endroit décontracté où se retrouvent les esprits libres pour profiter d'une prog' éclectique en toute impunité. 

La Java
105, rue du Faubourg-du-Temple - 10e


L'entrée des artistes

D'abord restaurant, l'endroit se transforme en club durant le week-end, quand la nuit tombe et que les estomacs sont pleins. Ambiance intimiste, cocktails recherchés, plats français et vins paysans font du lieu une place de réjouissances grandiose juste ce qu'il faut.

L'entrée des artistes
30, rue Victor Massé - 9e 


La Station 

Basée dans une ancienne station de train au nord de la gare du Nord, la Station propose un espace intérieur et un espace extérieur pour clubber. L'ambiance post-industrielle donne du cachet au lieu et une impression de s'encanailler dans un quartier que les Américains disent "authentique". 

La Station
29, avenue de la Porte-d'Aubervilliers - 18e


Les Instants Chavirés

On vous en parlait aussi, toujours dans notre excellent article sur où faire la teuf à Montreuil. Les Instants Chavirés est un lieu emblématique de Montreuil depuis 20 ans. Haut lieu de la musique expérimentale dans ses formes les plus diverses, il réunit artistes confirmés et émergents. The Guardian parle de cette place d'expérimentation comme d'un lieu avant-gardiste et influent. Le futur prend sa source à Montreuil. 

Les Instants Chavirés
7, rue Richard Lenoir - 93100 Montreuil

Fin des articles