Où faire la teuf à Montreuil ?

Parce que les teufeurs sont en mal d'espace et en essor d'inventivité, ils élargissent le périmètre. Friches, terrains à l'abandon et usines ou gares désaffectées deviennent les joyaux bruts d'un Grand Paris en passe de devenir un nouveau terrain de festivités. Montreuil est sans doute le symbole le plus illustre que la teuf moderne a bel et bien migré. Tour d'horizon des nuits de la commune.

A bout de métro ou quelques stations de RER, le dépaysement est infime. Cela dit, l'ambiance est différente. Quelque chose d'autre règne dans l'air de la nuit. C'est peut-être lié au fait que les gens ne s'aglutinent pas à 70 dans un bar de 40 mètres carrés pour consommer un mojito périmé. Ici, il y a de l'espace, des friches qui proposent une alternative au Paris un peu usé. Suivez le guide.


Le Chinois
 

L'ex-restaurant chinois au pseudonyme auto-inspiré s'est dessiné dès ses débuts comme le nouveau lieu culturel incontournable de Montreuil. Il propose une prose musicale étonnante consituée de sons punk, musiques du monde, rock, jazz et électro. Le club comporte 300 places « tout équipées », un pannel de prix de consos abordable, un fumoir qui vaut le détour et une déco sommaire qui lui donne en fait son caractère.  

Le Chinois
6, place du Marché - Montreuil


La Marbrerie

Lieu de production et de diffusion artistique aux allures d'entrepôt, La Marberie est un ancien local industriel de 1 500 mètres carrés. D'un côté, une salle de concerts en capacité d'accueillir quelques 400 badauds. D'un autre, un bar au-dessus de ladite salle pour étancher sa soif pendant les spectacles. La grande salle sur deux étages comporte son lot de curiosités. Une table de ping-pong trône par exemple au milieu du dancefloor au cas où le son te donne envie de jouer.

La Marbrerie
21, rue Alexis-Lepere - Montreuil


Les Instants Chavirés

Les Instants Chavirés est un lieu emblématique de Montreuil depuis 20 ans. Haut lieu de la musique expérimentale dans ses formes les plus diverses, il réunit artistes confirmés et émergents. Ici, on vient pour apprécier la qualité des concerts et l'authenticité qui se dégage de l'ambiance générale. L'ancienne brasserie Bouchoule est accolée au lieu, on peut y migrer à volonté. Parfait pour un before en musique.

Instants Chavirés
7, rue Richard-Lenoir - Montreuil


Espace Albatros

Chargé d'Histoire, l'Espace Albatros, anciennement studio Montreuil, voit tourner en son sein, de 1905 à 1920, près de 1 200 films. Il ferme ses portes en 1930 et devient ensuite une usine de métalurgie et est classé monument historique en 1997. Aujourd'hui, c'est une « fabrique des Arts du Spectacle » et centre culturel et artistique qui s'étend sur quelques 5 000 mètres carrés. Parfait pour faire la teuf et écouter le l'électro dans un cadre qui sort des préfabriqués battus. 

Espace Albatros
52, rue du Sergent-Bobillot - Montreuil


La Guinguette pirate

Après un appel à projets qui la mettait en compétition face à 35 autres, la Guinguette pirate remporte une belle victoire et ouvre les portes de son radeau terrien. Elle compte donner possiblité aux associations et habitants d'occuper une friche de 1 200 mètres carrés pour une programmation variable et quelques teufs. Le concept est séduisant et le lieu ouvert jusqu'au 1er octobre. Ça laisse un peu de battement pour le découvrir. 

© Tianatroismille