Une énorme soirée clubbing au Centre national de la danse, ça te tente ?

Sous l'égide du surprenant label Kill The DJ, le Centre national de la danse accueille une soirée clubbing avec deux guests fameuses. Au-delà de la danse, cette soirée est surtout une exploration des rapports entre le corps, la voix, le geste et le son. 

Hey, les danseurs, vous savez quoi ? Vous allez enfin pouvoir esquisser vos plus beaux pas de danse dans l'enceinte d'un lieu spécialement conçu pour cela, le Centre National de la Danse ! Situé à Pantin (Seine Saint-Denis) et ouvert en 1998 par le Ministère de la Culture et de la Communication dans l'optique de croiser la culture chorégraphique, la création, la diffusion et la pédagogie de la danse, le Centre s'apprête en effet à accueillir ce qui semble être une très (très) bonne soirée clubbing.

Pourquoi ? Tout simplement parce que c'est le label Kill The DJ, connu pour sa contribution immense à la scène clubbing française (notamment par le biais du Pulp, ouvert entre 1997 et 2007), qui est chargée de la programmation musicale de cette soirée vraiment spéciale. En réalité, c'est la quatrième fois que le label est chargé d'organiser une soirée au Centre national de la danse. 

Pour cette collaboration entre les deux entités, l'objectif, comme l'explique Aymard Crosnier à Trax Magazine, est de "performer la voix et le son, performer le savoir et performer le geste". Pour ce faire, deux artistes ont été invitées : Deena Abdelwahed et DJ Sundae. Et dans quel cadre, du coup ? Eh bien dans l'Atrium, une salle bien plus éclairée que la plupart des clubs de nuit et fréquentée par des danseurs et des danseuses expérimenté.es. Allez, chaussez vos plus belles pointes et montez donc à la barre ! 

Kill The DJ
10 mars
Centre national de la danse
Entrée libre sur inscription