6 choses à faire à Paris la nuit de la Saint-Valentin

Parce que voilà, il y a des années où rien ne va dès lors qu’il s’agit des sentiments amoureux. Arrive la Saint-Valentin, le 14 février, mais pas le prince (ou la princesse) qui va avec.

Alors on fait grise mine, on écoute ses différents potes nous énumérer les cadeaux qu’ils comptent offrir à leur moitié (souvent les mêmes d’ailleurs), on tombe sans arrêt sur des articles parlant de la Saint-Valentin sur les réseaux sociaux (quand ce n’est pas le match Real Madrid-PSG, encore pire) et on cherche tant bien que mal à ne pas se rappeler que l’année dernière, on était en couple. Bref, pour ce 14 février 2018, on est seul et on l’assume. Alors pour essayer de conjurer cette malédiction, on vous a concocté un petit itinéraire de soirée, à consommer tout seul, évidemment, mais pourquoi pas en bande de potes ou même avec sa target pour lui en mettre plein les yeux - ou finir la soirée lamentablement plus seul qu’avant, tout ça parce que vous étiez trop bourré et qu’elle/il a fui parce que vous lui avez raconté vraiment n’importe quoi.


Se faire une exposition nocturne pour s’endormir (ou pas) un peu plus cultivé



Paris est une ville musée pour certains, mais surtout une ville où il y a des musées. Beaucoup. Et certains sont même ouverts la nuit pour des expositions nocturnes ! Enfin… Disons que nocturne est un bien grand mot puisque les portes ferment généralement aux alentours de 22h… Mais tout de même, se faire une expo représente tout de même un bon début de soirée. Du coup, on vous conseille d’aller faire un petit tour du côté du Département des Arts de l’Islam, situé sur la place du Louvre ou, juste à côté, au Pavillon de l’Horloge. Sinon, toujours au Louvre, il y a l’exposition Théâtre du Pouvoir. Un pouvoir de séduction qu’il faudra peut-être activer à l’avenir, si vous en avez marre de finir seul. Dernière expo cool : René Goscinny. Au-delà du rire. Et au-delà de l’amour ? Peut-être un peu plus tard…


Assister à un concert dans un lieu qui en jette terriblement



Justement, les salles de concert sont les endroits parfaits pour rencontrer du monde. La musique n’est pas tout le temps aussi forte qu’en club (quoique…) et il vous sera donc plus facile d’engager la discussion avec le petit brun que vous avez repéré à gauche de la scène. Allez donc faire un tour, au choix, au Rosa Bonheur pour sa guinguette au bord de l’eau ou rendez-vous au Pop-Up du Label pour la performance electro-pop d’Alice Lewis. Sinon, deux valeurs sûres : La Gare et un concert « électro jazz funk de bâtard, qui prend possession de ton corps et de ta raison », ou Le Hasard Ludique avec le groupe Lucien & The Kimono Orchestra, la récente signature du label Cracki Records.


Disserter sur le concert d’avant autour d’un bon verre dans un bar de nuit



Allez, la musique était cool mais vous avez encore besoin d’un petit remontant. Ça tombe bien, il y a pas mal de bars de nuit à Paris. Certains sont carrément miteux (mais on aime ça), d’autres un peu plus clinquants, mais la seule chose qui les rassemble, c’est bien évidemment l’alcool (et sa horde de soiffards). Et normalement, après toutes ces pintes que vous vous êtes déjà enfilées pendant le concert, il est possible que vous ayez envie de passer à la vitesse supérieure. Ça tombe bien, on vous a listé tous les bars ouverts pendant la nuit juste ici.


Aller clubber quelque part dans Paris pour se vider la tête



Normalement, à ce moment de la soirée, il est possible que vous vous soyez déjà fait embarquer pour une soirée club quelque part dans Paris. Mais comme la Saint-Valentin tombe un mercredi, vous n’aurez pas grand-chose à vous mettre sous la dent. Il y a bien le Rex Club (qui fête cette année ses trente ans) et la soirée No Soul (qui a eu la bonne idée de programmer Oliver Huntemann, Cem Orlow et Cesko), mais pas grand-chose d’autre. Pour un mercredi, c’est déjà pas mal !


Éponger tout l’alcool ingurgité la veille dans un restaurant de nuit qui défonce



En sortant du club, il est possible que vous ayez un peu faim. Alors quid d’un bon resto pour calmer ce ventre qui ronronne autant que les enceintes du Rex ? Ça tombe bien, il y en a quelques-uns qui pourraient vous plaire. Le Pied de Cochon et sa soupe aux oignons intemporelle, La Tour de Montlhéry - Chez Denise pour un bon bout de gras accompagné de frites, L’Alsace pour une assiette de fruits de mer ou Le Dalou, du côté de la place de la Nation, pour une bonne choucroute. Bref, les possibilités sont nombreuses.


Se balader le long des quais pour oublier (ou conclure ?)



C’est peut-être la chose la plus cool à faire, finalement. Paris est une ville scintillante la nuit, surtout près des quais. Si vous ne risquez pas d’y croiser grand-monde (sauf peut-être les sportifs du matin ou les petits vieux qui vont faire leurs courses), il est possible que vous y croisiez votre future moitié. Ou si vous avez déjà rencontré quelqu’un juste avant, peut-être que c’est le moment de vous regarder dans le blanc des yeux au-dessus du Pont Neuf.


Bonus : Passer la même soirée que toutes les âmes en peine du 14 février

Bah ouais, y'a toujours de nouvelles choses à regarder sur Netflix. Ou bien sur Tinder, ou bien sur Facebook, ou bien sur Instagram, ou bien sur… Bref, vous avez compris le message.