La Géorgie est-elle le nouveau cool en matière de fête ?

© Angradia

L'Europe a encore des choses à dire en matière de vie nocturne. Si Berlin, Londres et Paris sont les villes où celle-ci est la plus développée, d'autres territoires font bouger les lignes de la fête et redéfinissent les cartes du tourisme en la matière.


C'est le cas de la Géorgie et de sa capitale, Tbilisi, que The Guardian a récemment auréolée d'un article louant la qualité de sa vie nocturne. Petit tour d'horizon des lieux de nuit les plus intéressants du coin. 


Le plus connu : Bassiani
 

Underneath the stadium #bassiani #tbilisi #benklock #techno

Une publication partagée par Ben Klock (@ben_klock) le

Niché dans le stade national de football, Bassiani est l'institution clubbing de Géorgie. Sans ce club, la vie nocturne n'aurait pas pu se développer au niveau qu'il connaît aujourd'hui. Avec ses deux salles, ses innombrables couloirs, sa programmation internationale et son look de grande caverne électronique, c'est le hotspot du coin - et le club qui a placé Tbilisi sur la carte du clubbing international. 


Le plus queer : Success Bar

We are open every day exept mondays from 21:00

Une publication partagée par SUCCESS (@success.bar) le

Ouvert en 2017, ce bar qui ferme à 4h du mat' est le rendez-vous des populations LGBTQ+ locales. Dans un pays où l'homophobie est plus que la norme (comme encore beaucoup de pays d'Europe de l'Est), le Success Bar amène un (petit) grain de liberté sexuelle sur fond de house music des plus jouissives. À noter que le Success Bar est aussi le premier club ouvertement gay du pays.


Le plus arty : Cafe Gallery 

â–¶ï¸Ââ¸â®â­ðŸ”´ #tbilisi #georgia #cafegallery

Une publication partagée par Moiseeva_Natalya (@aveesiomn) le

La journée, c'est donc un café-galerie où plusieurs expositions d'artistes locaux se déroulent. Mais la nuit, Cafe Gallery se transforme en petit club intimiste et superbement décoré où les Dj's de la ville (et de plus en plus de guests étrangers) font briller leurs plus beaux disques à destination d'un dancefloor évidemment réceptif. 


Le plus techno : Khidi

Extrêmement populaire, Khidi (et ses deux scènes) est l'alternative techno au Bassiani. L'environnement industriel du club et sa programmation appropriée en font un incontournable de la région pour tout amateur de techno qui tabasse. L'énorme porte noire à l'entrée (qui donne l'impression de pénétrer à l'intérieur d'une mine) n'enlève rien au charme du lieu, bien au contraire. Le plus ? Traverser le pont au-dessus d'une rivière pour y accéder. 


Le plus aéré : Vitamin Cubs

#vscocam #afterlight #vitamincubes #clun #bar #restaurant #lounge #night #lights #colours #balls #trees #lsd

Une publication partagée par Musyå (@musyaqeburia) le

On ne sait pas trop à quoi faire référence le nom du club, mais ça doit sûrement être parce qu'il est le meilleur club en open air de Géorgie - et que les jours de soleil, vous pouvez donc y faire le plein de vitamine D ! En plus d'être un blog et un espace de vie, Vitamin Cubs a une programmation soignée et peut-être un peu plus alternative que ses "concurrents". De toute manière, la concurrence est à peu près écrasée quand on a un open air de la sorte. 


Dépêchez-vous donc d'y aller avant que le tourisme de masse ne vienne dévorer cette belle région !