Balade nocturne dans le Paris maudit des légendes et des crimes

© Capture écran Les Misérables

Un jeudi de plus à tournoyer dans un bar, à boire des pintes de pisse et à discuter des maux du monde, dans des termes alcoolisés qui ne veulent pas dire grand-chose. Non. Pas cette fois-ci. Pour changer, j’ai décidé d’embarquer mes collègues de bureau dans une jeudite un peu différente, je les ai emmenés faire un tour sur les traces du "Paris maudit", entre fatigue corporelle et anecdotes morbides. Voyez voir.


Tout a commencé sur Facebook, il y a de cela quelques mois. Un événement faisait alors le tour du web suite à un buzz considérable. "Visite nocturne – les légendes du Paris maudit" s’intitulait-il sobrement, de quoi attiser la curiosité mal placée de tous ceux qui habitent la ville. 

A l’origine, The Unexpected, agence dont l’ambition première est de proposer un panel d'expériences jugées "atypiques". Ça va de la prostitution à la loge maçonnique, soit tout ce dont j’ai besoin pour être heureuse, finalement. Du coup, il fallait vraiment tester. Qu’est-ce qu’elle peut bien donner, cette parenthèse touristique bien marketée ? 

Rendez-vous à la cathédrale Notre-Dame de Paris, dans une atmosphère pseudo énigmatique. Du moins, de ce qui était prévu si nous n’étions pas arrivés en retard. Aux commandes, Guillaume, jeune homme reconverti au parcours insolite et à la passion débordante. Autour de nous, une dizaine de personnes. Un nombre volontairement réduit ne pouvant qu’accentuer la qualité de la visite.

Après quelques brèves présentations, c’est parti pour pas moins de 3 heures de pèlerinage dans le centre de la capitale. Comme beaucoup de visites et pour quelque part mettre en confiance le client, le spectacle commence avec une lecture approximative des portes de Notre-Dame. Du sensationnel, de l’amalgame et une envie de bien faire quelque peu maladroite. N’est pas théologien qui veut, même dans une ultime volonté de vulgariser l’Histoire. Cependant, tout ceci semble finalement servir à huiler doucement la machine ainsi qu’à faire connaissance avec Guillaume et sa passion pour l’alchimie.

Très vite, les choses deviennent intéressantes, à mesure que le cheminement prend forme. De cour d’immeuble cachée en récits romantiques, violents, paranormaux et mystiques, tout le monde semble prendre goût à cette petite balade animée par un troubadour inspiré. 

Petit à petit, nous découvrons des recoins secrets, mêlons l’Histoire avec un présent bien trivial de badauds de passage bourrés, eux aussi curieux de ce que raconte le guide, remarquons des symboles parsemés dans la ville, et nous enfonçons un peu plus dans les rues au même titre que dans les légendes et faits divers.

L’île Saint-Louis, le Palais de Justice, la tour Médicis ou encore l’ancienne prison du Chatelet, ce sont des strates de vies, du passé au quotidien que l’on ne regarde plus et que Guillaume nous montre. C’est alors une visite guidée qui devient mise en garde concernant une balade nocturne qu’il serait judicieux d’emprunter en soi et pas seulement dans la ville.

Je ne rentrerai volontairement pas dans le détail de cette visite qui mérite le coup d’œil, ne serait-ce que pour s’occuper à l’occasion et de manière insolite avec ses copains. Aussi, je ne mentirai pas en vous affirmant qu’il est agréable de trotter pendant plus de trois heures, dans le froid et sans victuailles. Alors, ne faites pas comme moi : si les légendes de Paris vous intriguent, baladez-vous avec Guillaume, mais faites-le avec une couverture de survie, des sandwichs plein les mains et une poche d’urine de secours.

Bonne route.

Retrouvez l'enseble des visites guidées sur le site internet d'Unexpected.