Quand Tolbiac fait la fête, ça donne ça

Dans la nuit de samedi à dimanche, entre 22h et 4h du mat', si vous étiez ailleurs qu'à Tolbiac (comme moi), c'est que vous avez raté votre week-end.


La raison en est très simple : l'ambiance, ce week-end, elle se trouvait dans la fosse de Tolbiac, entre les postiers, les cheminots et les étudiants en lutte réunis pour célébrer un monde meilleur – ici, tout de suite. Inutile, donc, d'avoir un post sponsorisé à 500€ sur Facebook pour vanter une soirée avec, sur son plateau, un fameux Dj deep house allemand ou une star de la techno russe.

Non, la fête peut parfois être bien plus spontanée que tout ce que l'industrie nous promet, comme en témoigne cette vidéo incroyable de la fête qui s'y est déroulée samedi soir. À noter que le président de l'Université Paris 1, Georges Haddad, a demandé l'évacuation de la fac. Ce qui n'a pas eu l'air de déranger les étudiants – même si leurs goûts musicaux, eux, laissent un peu à désirer sur ce coup-là. Freed From Desire, sérieux ? 

Fin des articles