Le mythique établissement Les Bains lance son festival avec 96 heures de musique au programme

Phare hédoniste d’une partie de la nuit parisienne des années 80, rendez-vous de tout ce que Paris comptait alors d’intellectuels, d’artistes et de musiciens, célèbre pour ses fêtes délurées et hallucinantes, Les Bains Douches, fondé en 1978, se renomme plus sobrement Les Bains suite à des déboires financiers. Fort de son aura toujours vive et du renouvellement de son activité, l’établissement lance cette semaine son festival, qui se déroulera entre les 7 et 11 février. Une première. 


Les Bains Festival se déroulera du mercredi au dimanche dans les différents espaces de l’établissement : salle à manger, bar, club, chambres d’hôtel et même un salon secret seront ainsi investis pendant toute la durée des festivités. Au total, ce seront donc plus de 96h de musique qui constitueront toute l’armature sonore du festival.

La programmation, justement, est alléchante, complète et diversifiée : entre une soirée entière dédiée au label Because Music (avec Metronomy, notamment), l’écoute exclusive de l’album de la danseuse érotique Dita Von Teese (écrit par Sébastien Tellier), un moment full disco et full vinyles autour de la fameuse piscine des Bains, et, plus largement, une flopée de Dj sets et de lives servis par quelques grands habitués du genre (Dee Nasty, Patrick Vidal ou Holy Oysters, entre autres), c’est bien un dédale de plaisirs auditifs que nous propose Les Bains avec son premier festival.

 

Mais ce que nous avons aussi apprécié, à la rédaction, c’est tout ce qui constitue l’autour du festival. A savoir, au-delà de la musique, une grande attention portée aux plaisirs gustatifs. The Beast, la première smokehouse parisienne, sera ainsi en résidence dans la salle à manger des Bains du mercredi au dimanche. Le chef de la maison, Alexandre Morin, aura pour mission de coordonner les spécialités qui ont fait la réputation de l'enseigne, mais aussi de proposer des tapas végétariennes spécialement conçues pour l’occasion et de réaliser un dessert avec le miel récolté sur le toit de l’établissement. Sacré défi.

Des cocktails singuliers et inventifs seront également proposées au bar et les festivaliers pourront, s’ils le désirent, tomber dans les bras de Morphée en rejoignant l’une des quarantes suites réparties dans l’établissement. Bref, un festival hédoniste qui s’inscrit parfaitement dans la tradition des Bains, avec on l'espère le même grain de folie qui a fait la réputation des Bains Douches tout au long des années 80


Les Bains Festival

Du 3 au 7 février
7, rue du Bourg-l'Abbé - 3e
Gratuit sur invitation

Fin des articles

Paramètres des cookies