Fini la flûte à bec, les collèges français se mettent à l'électro !

C'est un grand pas de côté que proposent les ministères de l'Education Nationale et de la Culture, en collaboration avec la SACEM. En effet, certains collèges français vont proposer des cours de musique électronique à leurs élèves. Une initiative qui colle aux tendances actuelles. 


On se souvient tous de cet enseignement inutile, rébarbatif, souvent cacophonique et absolument pathétique… La flûte à bec, quelle misère ! Eh bien sachez que les collèges français, peu à peu, commencent à comprendre la futilité de cet enseignement pour proposer des cours un peu plus dans l’air du temps. Tenez-vous bien : des cours de musique électronique seront donc proposés aux collégiens de plusieurs établissements français. On ose à peine y croire !

Et pourtant, c’est bien le cas. Ce programme, joliment intitulé La Fabrique Electro, est le fruit d’une collaboration éducative entre la SACEM (Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique) et les ministères de l’Education Nationale et de la Culture. Dès la rentrée 2017/2018, les collégiens pourront ainsi bénéficier des lumières de producteurs de musique électronique (Pit Spector, Molly, Madben, Léonie Pernet…) pour apprendre les fondamentaux de la M.A.O. (Musique Assistée par Ordinateur), mais aussi les problématiques juridiques qui concernent le secteur - comme les droits d'auteur ou les droits voisins. 



« Dans ce cadre, l’art, et tout particulièrement la musique, développe l’imagination, l’écoute de soi et de l’autre, nourrit les capacités créatrices, émotionnelles et intellectuelles des jeunes », précise le document de la SACEM, pensant certainement aux longues heures accablantes que tout élève de 5e a vécu en tentant péniblement de jouer Frère Jacques sur sa flûte à bec.

Pour plus d'informations, rendez-vous juste ici

Fin des articles

Paramètres des cookies