Souffrez-vous du FOBO, cette incapacité à faire des choix ?

« Je sais pas... »

Ça, c'est votre pote qui n'arrive pas à se décider devant le vendeur de crêpes à 2h du matin. Mec, il est tard, on a faim, juste choisis quelque chose et on rentre. Si vous avez un ami comme ça, il souffre peut-être de ce que les Américains ont nommé le FOBO. 

Le FOBO, Fear Of Better Options (à ne pas confondre avec le FOMO, Fear Of Missing Out), décrit l'inaptitude de certaines personnes à se décider, parce qu'elles se disent tout le temps qu'il y a peut-être mieux à choisir... S'il y a toujours eu des gens hésitants, cette ère des réseaux sociaux amplifie le phénomène. 

A post shared by Pignacolada (@pignacolada_lab) on

On a trop de choix, tout le temps. Revenons à l'exemple de la nourriture (vous comprenez, c'est bientôt la pause-déj). Avant les réseaux sociaux et les milliers d'applis, on ne pouvait que manger dans les alentours. Mais aujourd'hui, on peut commander CE QUE L'ON VEUT. Comment donc choisir ?

Pareil avec Tinder, si vous matchez avec plusieurs personnes et que vous leur parlez en même temps, comment trancher sur celle avec qui vous voulez aller plus loin ? Idem avec les soirées et les events Facebook. On est au courant de trop d'événements et invités à trop de trucs (scuze). 

Face à tous ces choix à effectuer, certains n'ont aucun mal à trancher. « Nan, je rentre moi », « Tu fais ce que tu veux mais moi je me prends une pizza ce midi », on a tous ces amis qu'on envie parce qu'ils sont toujours si certains de ce qu'ils font. Mais pour ceux d'entre nous qui avons un peu plus de mal ? 

Un chroniqueur du NY Times du nom de Tim Herrera suggère une solution simple intitulée la MFD, Mostly Fine Decision (oui ça fait beaucoup d'acronymes on vous l'accorde). En gros, il s'agit de se contenter de la première décision qui vous rend heureux. Parce que vous économiserez des efforts qui vont nuire à votre bien-être et vous allez tout de même être heureux. 


Voilà, évitez de penser à ce qui aurait pu être et appréciez ce qui est. En gros, la réponse au FOBO est un immense Carpe Diem du XXIe siècle qui vous ré-apprend à vivre dans l'instant présent. Chouette, j'ai enfin fini mon article, après tant d'hésitations sur les mots à utiliser. Merci Mr Tim ! 

Fin des articles