Faire l'amour souvent, est-ce si important ?

undefined 9 mai 2017 undefined 02h00

La Rédac'

Une grande question concernant la libido peut se poser : la fréquence. Eh oui, beaucoup se demandent à combien de rapports sexuels on peut se dire épanoui. Les spécialistes de la question mettent au clair nos doutes.


Partons d’un premier constat. Pour les sexologues, le désir n’est pas le même entre les sexes. Ces messieurs sont sensibles au toucher, aux stimuli visuels et olfactifs. Tandis que pour les dames, l’excitation est avant tout une opération mentale qui exige un temps de "déconnexion" de la journée qu’elles viennent de passer. Relax, c’est le maître-mot. Beaucoup de couples oublient cette différence quand ils viennent à se poser la question de la fréquence "normale" de leurs coïts.

Pression sociale et stress du quotidien

En plus de cette différence homme/femme, il faut aussi se dire qu’il est difficile pour un couple, même amoureux, de garder un rythme soutenu. Au fil du temps les nuits torrides peuvent se compter sur les doigts d’une main.

Manque de temps, problèmes au boulot, tracas du quotidien, la vie n’est pas d’une aide précieuse. Il faut ajouter à cela la pression sociale d’un monde hypersexualisé ; il suffit de regarder par exemple les publicités qui dictent notre quotidien. Et ne parlons pas de la pornographie qui montre une image totalement faussée des comportements sexuels. Pour beaucoup, l’érection doit durer des heures et les activités sexuelles doivent être répétées plusieurs fois par semaine. En somme ce que nous percevons comme un problème n’en est pas un car c’est tout à fait normal d’avoir une diminution de la libido.

La Chambre Bleue


Un remède miracle ?

Bon nombre de sexologues conseillent de s’orienter vers une méthode efficace, qui a fait ses preuves : la communication ! Il faut donc se dire que c’est tout à fait normal de passer d’une période hot à une période plus en jachère. Chaque couple a sa façon de fonctionner, il n’y a pas de nombre de rapports conseillé. Ce qui est important, c'est de s’accorder et d'être honnête avec son partenaire.

Encore tabou chez certains, ce n’est jamais facile de dire à l’autre ses préférences en matière de sexe, pourtant c’est fondamental pour une meilleure alchimie. Autre ingrédient magique, il faut accentuer les côtés positifs plutôt que les négatifs.

Voilà, pas de pression et surtout on profite de la vie !