L'addiction au shopping en ligne reconnue comme une maladie mentale

La triste nouvelle est tombée. Quitte Asos, range ta carte bleue et lis plutôt ça...

Oui. L'addiction au shopping en ligne est désormais reconnue comme une maladie mentale. C'est une chercheuse de l’École de Médecine d’Hanovre, Dr Astrid Müller, qui a mené l'étude dévoilée dans le magazine Comprehensive Psychiatry. 122 volontaires persuadés d'avoir un trop gros penchant pour le shopping en ligne ont accepté de répondre à quelques questions et le résultat est surprenant : ceux qui étaient réellement considérés comme "accro" étaient aussi ceux le plus touchés par des soucis d'anxiété ou de dépression.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par NA-KD.com (@nakdfashion) le

Le plus incroyable c'est que tout ceci a bel et bien un nom : OBSD (online-buying-shopping-disorder). Ce trouble semble être clairement lié à notre époque et notre société de consommation : multitude de sites d'achat en ligne, mails de promotion, publicités ciblées, ventes privées et même tout simplement le fait de skroller sur Instagram en louchant sur les comptes d'influenceurs. Résultat ? On se renferme sur soi-même, on ne sort plus et on s'engouffre dans des problèmes financiers ingérables.

Quoi qu'il en soit, on ne sait pas vous, mais nous on va supprimer nos applis trop tentantes et essayer de se refaire une santé financière pour les fêtes !

Fin des articles