10 choses que vous ne savez (probablement) pas sur le cannabis

undefined 25 janvier 2018 undefined 18h31

Enzo Leclercq

Ça faisait un moment qu'on en parlait. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé jeudi que l'usage du cannabis ferait désormais l'objet d'une amende. La pénalisation de cette drogue est un sujet qui fait débat depuis de longues années. Aujourd'hui, on vous présente une face du cannabis moins connue du grand public. 


Le cannabis, aussi appelé chanvre, peut se consommer sous trois formes différentes (herbe, résine, huile) 

C'est bien connu, on peut fumer de la marijuana ou du haschich. Si les deux sont issus du cannabis, ils ne sont pas fabriqués de la même manière. Le premier correspond à ce qu'on appelle simplement "l'herbe", alors que le deuxième correspond à la résine. Il existe également une troisième forme, moins connue en France car moins utilisée : l'huile. 


Le cannabis fait partie des plus vieilles plantes domestiquées 

Les premiers usages du cannabis remontent tout de même à 8000 av. JC, en Asie. 


Ce n'est pas l'Homme qui cherche le cannabis, c'est le cannabis qui trouve l'Homme

Le cannabis est une plante rudérale. Cela signifie qu'il pousse dans les environnements qui ont été préalablement modifiés par des humains. En somme : sans Homme, il n'y aurait pas de cannabis. Un argument pour les manifestants pro-légalisation... ? 


En Égypte antique, l'huile des graines de cannabis était utilisée pour soulager les inflammations vaginales

Des écrits datant de 1500 av. JC montrent que déjà à cette époque le cannabis était utilisé pour ses vertus anti-douleur. 


Avant la commercialisation de l'aspirine, l'huile de cannabis était un médicament courant en pharmacie

Tout au long du XIXe siècle, l'huile de cannabis jouit d'une forte popularité auprès des consommateurs. Le déclin du produit est directement corrélé à l'apparition de l'aspirine au début des années 1900. 


Le cannabis peut également être utilisé comme un matériau stratégique

Le cannabis est avant tout une plante, et historiquement a énormément été utilisé pour créer toutes sortes de choses, notamment des voiles de bateau, des cordes, des vêtements, etc. 


Le terme "cannabis" en ancien grec a donné lieu au mot "canevas"

Vu que le cannabis servait à tisser des toiles et autre, la plante a carrément donné son nom à ces supports qu'on appellerait aujourd'hui des canevas (ou canvas, en anglais)


La Déclaration d'Indépendance et la Constitution américaines ont été écrites sur du chanvre

À l'époque, c'était courant d'utiliser du papier de chanvre. Ainsi une plante aujourd'hui interdite en France a servi à l'élaboration de la Déclaration d'Indépendance et de la Constitution américaines. 


George Washington cultivait du chanvre 

Eh oui. Le premier président des États-Unis qui a signé la Constitution évoquée plus haut était un grand amateur de cannabis. Il le cultivait, le consommait, et surtout revendiquait le rôle essentiel de cette plante multi-fonction au sein de la société. 


Eugène Delacroix, Charles Baudelaire et Alexandre Dumas ont tous fait partie du "Club des Haschichins"

En 1844, le docteur Moreau de Tours crée le Club des Haschichins, destiné à l'expérimentation de drogues, notamment l'opium et le hasch. Parmi les membres notables du club, on retrouve Théophile Gauthier, Charles Baudelaire, Eugène Delacroix et Alexandre Dumas. Certaines personnalités comme Honoré de Balzac et Gustave Flaubert y passaient également de temps à autre. 


Napoléon a interdit la vente de hasch en Égypte suite à une atteinte à sa personne

Lors de sa campagne d'Égypte, le général Bonaparte est victime d'une tentative d'assassinat. Le coupable ? Un Égyptien local qui avait fumé trop de hasch. Napoléon découvre alors cette drogue que ses soldats avaient commencé à consommer, et décide d'interdire en 1800 toute la consommation de cannabis en Égypte. 


Le cannabis est interdit en France depuis 1916 à cause de la Première Guerre mondiale

Ironiquement, le cannabis a été interdit pour une raison qui ne serait plus valide aujourd'hui. Durant la Grande Guerre, les soldats fumaient beaucoup de hasch, source de réconfort dans les tranchées. Malheureusement, cela les rendait moins aptes au combat, et c'est pour cette raison que le gouvernement a décidé d'interdire la production, la vente et la consommation de cannabis en France. Un siècle plus tard, l'interdiction n'a toujours pas été levée. 


Une étude montre que ceux qui consomment du cannabis ont des rapports sexuels plus fréquents

On termine sur une note positive. Une étude menée par le Journal of Sexual Medicine a révélé une corrélation entre la consommation de cannabis et la fréquence des rapports sexuels : ceux qui fument de l'herbe font l'amour plus souvent. Comme quoi, ça a aussi du bon le cannabis.