Voyager autrement : parce que le trajet compte autant que l’arrivée

Moins rapide que l’avion, le train est pourtant l’alternative écologique et économique à adopter pour parcourir l’Europe, tout en prenant son temps.


Passer son bras par la fenêtre, admirer les paysages qui défilent au gré des secondes sans qu’il soit possible de se lasser, voilà pourquoi nous décidons d’opter pour le Slow Travel.


Voyager en prenant le temps de prendre du bon temps

C’est possible, et préférable. Alors que la catastrophe du CO2 émis par nos trajets excessifs en avion se fait ressentir, changer sa manière de voyager devient inéluctable. « Le but n’est pas seulement le but, mais le chemin qui y conduit », écrit Juliette Labaronne dans son livre Slow Train.

Savourer un voyage, ça commence par l’itinéraire. Finies les escales interminables à la Tom Hanks dans un aéroport. Avec le livre de Juliette Labaronne, nous apprennons à ne pas être pressés, et encore mieux : à apprécier. Elle nous expose 30 échappées ferroviaires, 30 manières de voyager tout en évitant les routes aseptisées et la cadence infernale des TGV. Avec son livre, on apprend à découvrir la France à notre rythme, d’un œil curieux et attentif.

Ça nous donne une furieuse envie de prendre des billets sans se retourner, pas vous ?

Slow Train, éditions Arthaud, 14,99 €

Fin des articles