Vivre avec un chien diminue le risque cardiovasculaire

En plus d’être doux, gentils et affectueux, les chiens sont de véritables anti-stress. Mieux encore, ils diminuent le risque cardio-vasculaire et dopent notre productivité. Amoureux de nos amis canins, vous voilà ra-vis !


Selon une étude suédoise publiée dans Scientific Reports, vivre avec un chien réduit de 36 % les risques de mortalité cardiovasculaire. Comment est-ce possible me direz-vous ? Tout simplement parce que nos petites boules de poils nous incitent à sortir régulièrement de chez nous et à bouger davantage.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Annika, Aster, MalaMala & Park (@annikaspack) le

Ainsi, pour sensibiliser les seniors, la FFC lance une nouvelle campagne #ohmydog, du 12 mai au 4 juin. L’objectif ? Convaincre les personnes de plus de 60 ans d’adopter un chien. Car on estime que 900 000 personnes âgées de plus de 60 ans vivent isolées de leur famille et de leurs amis. « Nos résultats montrent que les propriétaires de chien qui vivent seuls ont 33 % moins de risques de mourir et 11 % moins de risques de souffrir d'un infarctus du myocarde durant le suivi par rapport aux personnes totalement seules », explique Mwenya Mubanga, auteure principale de l'étude.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Roland (Row) the Mini Aussie (@adventureswithroland) le

Inutile de rappeler que l’adoption est un acte qui doit être mûrement réfléchi. En ouvrant votre foyer à un animal, vous vous engagez pour de longues (et belles) années !

Fin des articles