HUG DAY : 10 bonnes raisons de se faire des câlins

© Todor Tsvetkov

« Open up your heart … and your arms », la journée des câlins ou National Hug Days, c’est aujourd’hui ! Alors on partage sa joie de vivre et on enlace ses proches, ça coûte et rien et ça fait du bien !

La journée internationale des câlins, plus connue sous son nom anglais « Hug Day », est célébrée le 21 janvier de chaque année depuis les années 70. Encore un truc de hippie ? Pas du tout ! L’idée vient du révérend américain Kevin Zaborney qui fait le constat qu'entre les fêtes de Noël, du Nouvel An et de la Saint-Valentin, les gens connaissaient généralement une phase de déprime (Blue Monday quand tu nous tiens !). Pour remettre un peu de baume au cœur à ses paroissiens, il eut l’idée d’encourager sa communauté à se témoigner des marques d’affection. Un peu d’amour dans ce monde de brutes, en voilà une belle idée ! Mieux, selon les scientifiques, les avantages des câlins vont au-delà de cette douce sensation de chaleur ressentie lorsqu’on tient quelqu'un dans ses bras.

Voici donc 10 bonnes raisons de cajoler qui vous voudrez !

1. Un câlin renforce la confiance et le sentiment de sécurité. Cela aide à une communication ouverte et honnête. Les câlins jouent un rôle important dans le bien-être émotionnel et peuvent aider à communiquer vos sentiments d'une manière que les mots ne peuvent pas.

2. Les câlins peuvent augmenter instantanément les niveaux d'ocytocine, permettant de pallier les sentiments de solitude, d'isolement et de colère.

3. Faire un bon gros câlin pendant une longue période élève les niveaux de sérotonine, ce qui nous met de bonne humeur et engendre un sentiment de bonheur.

4. Les câlins renforcent le système immunitaire. La légère pression sur le sternum et la charge émotionnelle que cela crée, activent le chakra du plexus solaire. Cela stimule la glande thymus, qui régule et équilibre la production de globules blancs par le corps, ce qui permet de se maintenir en bonne santé.

5. Les câlins renforcent l'estime de soi. Depuis notre naissance, les contacts avec notre famille nous montrent que nous sommes aimés. Les associations d'estime de soi et de sensations tactiles de nos premières années sont encore ancrées dans notre système nerveux à l'âge adulte. Les câlins que nous avons reçus de nos parents restent imprimés au niveau cellulaire en grandissant. Les câlins nous relient donc à notre capacité à nous aimer. La boucle est bouclée !

Source : Thomas_EyeDesign

6. Les câlins détendent les muscles et relâchent les tensions dans le corps. Ils peuvent également apaiser la douleur en augmentant la circulation dans nos tissus.

7. Les câlins équilibrent le système nerveux. Selon une étude, les personnes effectuant l'activité stressante de parler en public ont des fréquences cardiaques, plus faibles après un câlin de 20 secondes comparé à celles qui n'ont eu aucun contact physique. Un petit câlin avant la grosse réu’ de l’année, fallait y penser !

8. Les câlins nous apprennent à donner et à recevoir. Il y a autant de plaisir à recevoir et à être réceptif à la chaleur d'une étreinte qu'à la donner et la partager. Les câlins nous renseignent sur la façon dont l'amour circule dans les deux sens.

9. Les câlins sont comme la méditation et le rire, ils nous apprennent à lâcher prise et à vivre dans l'instant présent. Les câlins nous font sortir de nos schémas de pensée circulaires et nous connectent avec notre cœur et nos sentiments et notre souffle.

10. L'échange d'énergie entre les gens qui s'enlacent encourage l'empathie et la compréhension. Et c'est synergique, ce qui signifie que l'ensemble est plus que la somme de ses parties : 1+ 1 = 3 ou plus (JCVD LE RETOUR)! Cette synergie est plus susceptible d'entraîner des résultats gagnant-gagnant pour les deux parties prenantes au câlin.

Fin des articles