Les femmes subissent moins de massages cardiaques à cause de leur poitrine

Les femmes seraient moins bien prises en charge lors d'accidents cardiaque à cause... de leur poitrine ! Mais comment est-ce possible ?


On a tous eu des cours de premiers secours, durant lesquels on était plus ou moins attentifs. Mais il est vrai que les mannequins utilisés pour apprendre les gestes de premiers secours et massages cardiaques sont quasiment tous masculins. Du coup, il semblerait qu’en situation réelle, les passants n’osent pas toucher la poitrine d’une femme, même si elle est en danger.

Cette histoire explique en partie pourquoi les femmes ont moins de chances de survie que les hommes lors d’arrêts cardiaques. En effet, 68 % des femmes sont réanimées par un passant contre 73 % des hommes. Du coup, une entreprise a lancé le Womaniki, un mannequin à la silhouette féminine, avec pour ambition que toutes les écoles de formation à la réanimation du pays en soient équipées.

Un beau projet, en espérant que plus de femmes puissent être sauvées.

Fin des articles