Top 100 des plaisirs coupables qui rendent la vie meilleure

Dans la vie, il y a ces kifs qu'on assume très ouvertement, puis... il y a les plaisirs, tout bêtes, qu'on aime se procurer tapis dans l'ombre. Nous avons décidé de mettre ceux-là à l'honneur. Fin aux tabous !


1. Manger les glaçons au fond de son cocktail

2. Chanter avec son casque sur les oreilles en se convaincant de capacités vocales inexistantes

3. Renifler l’adoucissant sur ses vêtements tout juste sortis de la machine

4. Commander un Deliveroo depuis son lit en fermant les yeux sur son actuel "régime"

5. Lécher l’intérieur d’un Oreo

6. Se perdre dans les méandres de l’Internet assis sur les toilettes

7. Réussir à trouver un crush sur les réseaux après 30 minutes de recherches avec ton/ta meilleur(e) pote

8. Se manger les peaux des doigts (dégueu, mais satisfaisant)

9. Faire la voix-off de ses animaux de compagnie

10. Choper la dernière taille d’un vêtement dans une boutique juste avant un(e) concurrent(e)

11. Écouter du Ariana Grande quand les portes sont fermées et les volets baissés

12. Éclater un bouton avec grande haine (dégueu, mais satisfaisant)

13. Descendre un tube de crème chantilly comme une bonne bouteille d’eau

14. Retirer un poil incarné avec une pince à épiler

15. Se précipiter pour prendre la seule place libre dans le métro avant une autre personne

16. Gratter le vernis sur ses ongles au lieu de le retirer avec du dissolvant

17. Pisser avec soulagement après avoir dévalé les escaliers pour atteindre les toilettes

18. Se mettre une race

19. Se perdre sur YouTube alors qu’on était censé bosser et se rassurer en se disant qu’au moins, on en aura appris davantage sur la vie cachée des koalas

20. Trouver toutes les réponses du test sur la même page Internet pour tricher plus facilement

21. Passer x temps sur des sites de fringues avec un portefeuille pourtant si vide

22. Retirer la peau qui pèle après un coup de soleil

23. Manger un grec en fin de soirée après avoir ingurgité une grande quantité d’alcool : la surenchère, on dit oui !

24. Se peser pendant une diète et se satisfaire des 400 gr perdus (il y a un début à tout…)

25. Retirer pompes et chaussettes au terme d’une journée pleine d’efforts

26. Arriver dans le TGV et demander à la personne assise en fenêtre de se déplacer parce que c’est TA place (couloir is a bitch)

27. Inventer un mensonge de qualité pour demander un délai supplémentaire en vue d’un rendu et l’obtenir (honte et victoire mêlées)

28. Réussir à détacher un crocodile Lacoste et le broder sur différentes fringues pour donner l’illusion d’être blindé

29. Organiser une soirée chez soi et conserver tout l’alcool et la bouffe en trop rapportés par les convives

30. Constater que ta target a regardé ta story, implicitement destinée à attirer son attention

31. Se rappeler de manger un truc juste la veille de sa péremption

32. Faire éclater du papier à bulles

33. Pousser avec la jambe toutes les affaires sur son lit et se coucher en remettant le rangement à demain

34. Retrouver des vieux skyblogs et faire chanter ses potes avec les leurs

35. Se faire une crêpe au Nutella. Y ajouter des morceaux de banane. Y ajouter de la chantilly. Y ajouter des grains de spéculoos. Y ajouter le diabète. Y ajouter…

36. Malaxer une pâte sablée avec ses doigts et en manger ponctuellement

37. Regarder La ville des cœurs brisés, enchaîner avec Les Anges, conclure avec Les Marseillais et interpeller les gens avec un « fraté ! »

38. S’enlever une croûte (je répète : dégueu, mais si satisfaisant)

39. Cumuler un tas de pièces qui traînaient dans son portefeuille en caisse et réussir à obtenir la somme demandée

40. S’imaginer bon nombre de scénarios de clips invraisemblables en écoutant des sons

41. Ramener avec soi un verre d’un festival ou d’une boîte (c’est du vol, mais au prix des consommations franchement…)

42. Galérer à trouver un mouchoir mais finalement se moucher pendant 40 secondes d’affilée

43. Faire le beau en plaçant en soirée un son que tu connais par cœur et kicker dessus comme il faut

44. Sentir le parfum de sa moitié sur ses vêtements en son absence (creepy mais cute)

45. Tremper le morceau de sucre dans son café et croquer dedans

46. Se plaquer contre un chauffage quand il fait froid (attention aux hémorroïdes cependant !)

47. Claquer x thunes dans une soirée comme s’il n’y avait pas de lendemain : cocktails, shots, fast-food, uber… sauf qu’il y a bien un lendemain

48. Réécouter des sons à l’ancienne dont on a honte aujourd’hui au nom de la nostalgie, entre Tragédie, t.A.T.u., Kyo et Kat Deluna

49. Réussir à décoller un bout de scotch avec son ongle (les petites victoires sont les meilleures)

50. Être soi-disant "non-fumeur" et choper des clopes ici et là pendant les soirées (vive les clopes gratuites !)

51. Renifler des trucs chelous mais sympa, genre de la colle, de la crème pour les mains, des pages de livres ou... ses chaussettes

52. Faire des siestes dans les endroits les plus risqués (cours, taf, transports…)

53. Insulter des gens derrière le volant et se sentir powerful alors qu’en face-to-face ça parle chinois

54. Lécher l’opercule de ton yaourt-dessert

55. Imiter la voix de la meuf qui fait les annonces dans le métro

56. Twerker en cachette chez soi

57. Se replonger dans les programmes TV de notre jeunesse à base de Next, Mon incroyable anniversaire, Pimp my ride et Jackass

58. Punir des enfants pas sages parce que maintenant c’est toi l’adulte, c’est toi le maître

59. Faire genre je veux rien pour mon anniversaire, mais glisser subtilement des idées au cours de conversations avec tes proches

60. Regarder un film dont tu as conscience qu’il est pas ouf, mais juste pour le kif : « Allez, on se fait un marathon Twilight ce soir ? »

61. Être allongé dans son lit, scroller sur Insta et critiquer toutes les meufs/mecs frais « parce qu’ils font trop les beaux »

62. Ne pas se laver le dimanche (pas la peine de juger hein les gars)

63. Faire un prêt et agir comme un nouveau riche pensant que l’argent est nôtre alors que…

64. Chanter sur tous les toits que tu te trouves vilain(e) dans l’espoir que les autres te jettent des fleurs pour te rassurer

65. Manier avec grande dextérité tes baguettes chinoises devant des débutants à qui tu conseilles de « prendre des couverts »

66. Faire une énorme sieste en pleine journée alors qu’obligations, partiels, révisions ou mémoire t’attendent pourtant de pied ferme

67. Partir sans payer d’un bar… sans se faire arrêter par la police non plus

68. Lire Cinquante nuances de Grey ou After pour son plaisir, mais avancer que c’était pour « être confronté(e) au phénomène »

69. Écouter une conversation alentour en douce

70. Se faire caresser les cheveux

71. Taper en cachette dans les réserves de ton/ta coloc', mais assez subtilement pour qu’elle/il ne s’en rende pas compte

72. Retirer, du bout des dents, les peaux sur ses lèvres gercées

73. Mettre ses pieds froids contre un corps chaud

74. Prétendre que c’est du son archi commercial, mais se laisser aller de temps à autre à du David Guetta, Aya Nakamura ou DJ Khaled

75. Réclamer un remboursement à Ubereats pour l’oubli d’une sauce

76. Ouvrir intentionnellement sa chemise sur ses abdos et faire le timide quand les autres font remarquer que tes séances à la salle ont bien payé

77. Réussir à déloger un grain coincé entre ses dents

78. Manger tous les chocolats du calendrier de l’Avent le 3 décembre

79. Demander « une carafe d’eau » au serveur qui te propose « de l’eau », parce que, non, tu n’es pas dupe et tu ne paieras pas pour ce breuvage

80. Retirer sa ceinture pendant un repas pour permettre à son ventre de recevoir plus

81. Se mettre intentionnellement en bombe et remarquer que ton crush te mate

82. Abaisser légèrement ses lunettes de soleil sur son nez, genre on est dans un film

83. Se faire les épisodes d’une série qu’on assume plus vraiment de 90210 à Degrassi en passant par Les Frères Scott

84. Mettre une culotte en coton de mamie non pas pour l’esthétisme mais pour apprécier son confort

85. Liker des trucs invraisemblables depuis le compte Insta d’un(e) pote pour lui foutre la honte auprès d’autrui

86. Jouer au Kapla pendant un baby-sitting pour divertir les enfants mais étonnamment se laisser aller à bâtir une tour Eiffel

87. Se brosser les dents en rentrant après avoir cumulé une pâteuse de soirée

88. "Emprunter" des fringues à son mec

89. Balancer une info que tu étais seul(e) à connaître et se satisfaire de l’ébahissement des autres

90. Trouver qui sont les sosies de tes potes et les appeler par ces blazes-là, en mode « Viens ici Kim K du pauvre ! »

91. Réussir à changer l’avis d’une personne clairement influençable mais se persuader qu’il s’agit de dons en mentalisme

92. Trouver la bonne répartie au sein d’une conversation passée et se démerder pour la replacer postérieurement

93. Dire à quelqu’un « t’inquiète, je le dirai à personne » tout en pensant aux potes auxquels tu vas en parler

94. Se rouler un pétard destiné à être partagé, faire face aux refus, et être "obligé" de le fumer seul

95. Faire craquer ses os

96. Se délester de vêtements pour avoir le parfait prétexte pour en acheter de nouveaux

97. Hésiter à se couper une frange, retrousser ses cheveux de devant face au miroir et se trouver fraîche comme ça

98. Faire des débats inutiles avec ses potes entre l’identité de Banksy ou la durée moyenne d’un bon rapport sexuel

99. Appuyer sur le bouton RC de l’ascenseur avant que ton pote ait pu entrer

100. Lire les tops du Bonbon et se reconnaître à travers ou penser que les rédacteurs de cette boîte sont fortement inquiétants

Fin des articles