Top 5 des meilleures recettes provençales

  • Aurélie S
  • Food & Drink
  • Publié le 2 Juin 2021 à 14h36

Marre de manger toujours la même chose ? Rajoutez de la vie dans vos plats grâce à des recettes provençales. À l’ancienne ou concoctées à la mode actuelle, elles font toujours un carton lors des fêtes et des repas de famille. On vous en a donc listé quelques-unes pour épater la galerie.

Quiche Provençale

Alors oui, on ne débute pas la liste par un plat 100% ancien, mais une quiche au goût du sud et du soleil ça fait toujours son petit effet non ? Alors prenez des notes.

Ingrédients :

1 pâte brisée
1 oignon
1 poivron vert ou rouge
400 g de lardons fumés
25 cl de crème fraîche épaisse
3 oeufs
Huile d'olive
Poivre

Recette : 

Préchauffez le four th.6 (180°C).
Sortez la pâte un peu avant pour qu'elle soit à température ambiante.
Coupez l'oignon en lamelles et faites-le revenir dans la poêle dans un filet d'huile d'olive.
Pendant ce temps, prenez un poivron, retirez les pépins, et coupez-le en petits morceaux.
Mettez les lardons et le poivron dans la poêle avec l'oignon, faites revenir doucement.
Prenez un bol et cassez les oeufs, mélangez et ajoutez la crème fraîche, mélangez énergiquement.
Poivrez un peu, étalez la préparation sur la pâte brisée et enfournez pendant 20 min.

Soupe au pistou

Les soupes ne sont pas le plat le plus attirant du monde, on est d’accord. Mais est-ce que vous avez goûté une soupe au pistou avec ses pâtes et sa multitude de légumes ? D’ailleurs, saviez-vous que la soupe au pistou est d’origine italienne ? Ce n’est pas moi qui l’ai dit, mais l’Office du Tourisme de Marseille.
Mais il faut le savoir en Provence, il y a autant de recette de soupe au pistou qu'il y a de grand-mères, alors on a fait au mieux pour vous donner "la vraie", mais vraie ou pas vraie, la meilleure restera toujours celle de mamie !
PS : il paraît que
pistou signifie broyer, en référence au pilon de mortier utilisé pour la préparation de la recette.

Ingrédients : 

250 g de haricots verts
250 g de haricots blancs (égouttés)
250 g de haricots rouges (égouttés)
1 courgette
2 carottes
6 pommes de terre
3 tomates
8-10 gousses d'ail
1 oignon
250 g de pâtes (coudes ou coquillettes)
10 branches de basilic
150 ml d'huile d'olive
30 g de parmesan

Recette :

Epluchez les pommes de terre et les carottes et tranchez-les en cubes, puis coupez la courgette en gros dés et mettez l'ensemble dans une marmite ou une cocotte. Ajoutez 2 c. à soupe d'huile d'olive et 1 branche de basilic, salez et poivrez, remplissez d'eau jusqu'à tiers de la marmite, portez à ébullition, puis couvrez et laissez mijoter 20 min.

Pendant ce temps, équeutez les haricots verts, pelez les tomates, les gousses d'ail, les oignons et émincez-les finement. Dans une poêle à feu moyen, faites revenir les tomates et les oignons pendant 5 min, avec 2 c. à soupe d'huile d'olive, du sel et du poivre.

Au bout des 15 min de cuisson des pommes de terre, ajoutez les haricots de toutes les couleurs  ainsi que les pâtes, et poursuivez la cuisson à couvert et à légers frémissements, pendant 10 min.

Pour préparer la "pommade", prélevez 2 belles c. à soupe de dés de pomme de terre dans la cocotte à l'aide d'un écumoire et mettez-les dans le bol d'un robot mixeur. Ajoutez ensuite les oignons et les tomates, les gousses d'ail, tout le basilic, l'huile d'olive, et du sel et du poivre, puis mixez de façon à obtenir un épais pistou (rajoutez éventuellement un peu d'huile d'olive au besoin).

Mélangez cette pommade dans le bouillon de la soupe, et servez votre soupe au pistou bien chaude, éventuellement saupoudrée d'un peu de parmesan.

Bouillabaisse

On ne pouvait pas faire un top des recettes provençales sans parler de la fameuse, l’illustre, l’incroyable bouillabaisse ! Ce merveilleux plat, né au cours de la fondation de la ville de Marseille (ça date), était pourtant considéré comme le plat des pauvres. D’ailleurs, une charte en date de 1980 a vu le jour, afin que l’on se mette TOUS d’accord sur deux règles fondamentales : les poissons doivent venir de Méditerranée et le plat ne doit pas contenir de langouste. D’autres impératifs sont inscrits dans la charte comme un minimum de quatre espèces de poisson ou l’ordre de mise en forme du plat (bouillon, puis pommes de terres et morceaux de poisson et enfin rouille.)

Ingrédients :

Soupe de poissons :

Poissons de Méditerranée
Fenouil
Céleri
Gousses d’ail
Concentré de tomate
Huile d’olive
Safran
Piment de Cayenne
Herbes de Provence

Bouillabaisse :

Rascasse
Rouget grondin
Saint-pierre
Galinette
Congre
Pommes de terre
Huile d’olive
Sel et poivre

Rouille :

Jaune d’oeuf
Moutarde
Concentré de tomate
Soupe d’huile
Pincée de piment de Cayenne
Sel et poivre

Recette : 

(Attention, c’est très technique) Pour la soupe, videz les poissons sans les ouvrir. Coupez en petits dés les fenouils et mélangez les poissons dans un grand saladier. Ajoutez par la suite les gousses d’ail épluchées, le céleri coupé en petits morceaux, les herbes de Provence et le safran. Pour finir, arrosez le tout d’huile d’olive et placez le saladier au réfrigérateur. Pensez à remuer de temps en temps le tout au moins 3 fois.

Le jour d’après, séparez les poissons de la marinade. Ajoutez les poissons dans une marmite avec un filet d’huile d’olive. Faîtes revenir le tout quelques minutes et ajoutez un fond d’eau. Versez le concentré de tomates, puis faites cuire pendant une trentaine de minutes à gros bouillon, en ajoutant si besoin, de l’eau et du piment selon vos envies. Pour terminer, passez la soupe au presse-purée.

Pour la bouillabaisse, pelez et coupez les pommes de terre. Pendant trois minutes, faites revenir à feu doux la rascasse, le saint-pierre, le rouget grondin, la galinette, et les morceaux de congre. Enlevez les poissons de la marmite, puis ajoutez un fond d’eau. Versez la soupe dans la marmite, puis portez à ébullition le tout. Ajoutez les poissons et les pommes de terre. Quand les pommes de terre seront prêtes, tout sera cuit.

Pour la rouille, montez la mayonnaise avec la moutarde, l’œuf, le sel, le poivre et de l’huile d’olive. Ensuite, ajoutez le concentré de tomate, un peu de soupe de poisson et le piment. La dernière étape est dédiée à la préparation du service. Pendant la cuisson, faites griller au four des tranches de pain de mie, puis frottez-les avec un peu d’ail. Enlevez les poissons avec précaution et prélevez les pommes de terre. Enfin, servez la soupe de poisson.

Tapenade verte

Oh oui. La tapenade les Bonbons, c’est comme son premier amour, on ne l’oublie jamais. Surtout si elle est bonne (sans mauvais jeu de mots). En plus c’est super simple à réaliser. Pas besoin de s’appeler Philippe Etchebest pour savoir la faire. Allez, on vous glisse la recette juste ici.

Ingrédients :

400 g d'olives vertes
5 filets d'anchois
2 cuillères à soupe de câpres
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 gousse d'ail
1 à 2 cuillère(s) à soupe de jus de citron

Recette : 

Dans un blender, mettez les olives égouttées, les anchois, les câpres, la gousse d'ail écrasée et mixez. Rajoutez le jus de citron et l'huile d'olive et mixez une seconde fois.
Servez avec du pain de campagne grillé ou des gressins.

Aïoli

Puisqu’on est dans les accompagnements, on se devait de mettre la recette de l’aïoli. C’est tout aussi bon que frais et en plus, elle égaye le poisson et les crudités à merveille. De toute façon, l'ail est très bon pour l’organisme et les blessures !

Ingrédients :

1 pincée de sel
8 gousses d’ail
25 cl d’huile d’olive
1 oeuf

Recette :

Dans un mortier et avec un pilon, réduisez l'ail en purée avec la pincée de sel. Ajoutez le jaune d'œuf et ensuite, petit à petit, incorporez-y l'huile d'olive sans vous arrêtez de tourner jusqu'à ce que cette aïoli soit très consistant.

Fin des articles