Cette nuit, observez la plus belle pluie d’étoiles filantes du siècle dans le ciel de Nice !

Alors qu’en début du mois de mai des pluies d’étoiles filantes envahissaient déjà le ciel, cette fois-ci, c’est une pluie exceptionnelle qui est attendue. Si les étoiles sont de notre côté, on pourra voir cette nuit la plus puissante des tempêtes d’étoiles filantes du début de ce siècle !

Tout au long de ce mois de mai, l’activité céleste a été de notre côté. Entre une spectaculaire éclipse lunaire et les étoiles filantes des Êta Aquarides, la nature nous a gâté et conclue ce mois de mai en beauté. Comment ? En nous réservant dans la nuit de ce lundi 30 mai au mardi 31, une pluie d’étoiles exceptionnelle avec les Tau Herculides. D’ordinaire peu actives, elles pourraient cette année atteindre un taux horaire de 1000 météores par heure, voire plus si les prévisions se réalisent. 

Cette nuit, il faudra regarder dans le prolongement de la « Grande Casserole » pour observer ce phénomène. Pour les plus experts, le radiant est à chercher plutôt dans le Bouvier, non loin de son étoile la plus brillante Arcturus. Pour les non experts (comme nous), vous pouvez tout simplement vous servir des applications mobiles comme SkySafari ou Google Sky pour vous repérer plus facilement dans le ciel.

Une pluie impossible à prévoir en avance… 

Bien que deux études scientifiques récentes montrent que ces étoiles filantes devraient être en nombre cette nuit, il est impossible de prévoir la vitesse des poussières. Alors, ces débris issues de la comètes 73P - généralement invisibles - pourraient cette année encore passer inaperçue. Même si les différents travaux suggèrent que la trainée de poussière éjectée lors de la fragmentation de la comète en 1995 rencontre la Terre ce soir, la réponse ne pourra être que totalement affirmée dans la nuit.

En tout cas pas de panique, même si vous loupez celle de cette nuit, vous pourrez vous rattraper cet été avec la traditionnelle pluie d’étoiles filantes des Perséides des 12 et 13 août. Celles-ci sont toujours au rendez-vous. En attendant on croise les doigts ! 

Fin des articles