House of MinaLima : un musée Harry Potter débarque en France

undefined 7 novembre 2023 undefined 13h21

Clemence Varene

Si certains Potterhead ont été dévastés par la fin de la grandiose exposition consacrée au sorcier à lunette au Palais des expositions, et que le célèbre marché du petit sorcier de Grigny est un peu loin pour eux, qu’ils se rassurent, sèchent leurs larmes et sortent leur baguette : un nouveau lieu éphémère consacré à Ron, Hermione et les autres débarque dans la capitale.

On ne saurait faire l’affront aux fans de la première heure de leur rappeler ce qu’est Mina Lima, cette maison d’édition bien particulière. Mais pour les autres, voici un petit topo : les éditeurs Miraphora Mina et Eduardo Lima sont des graphistes talentueux, responsables d’une très grosse partie de la production des décors et accessoires sur les tournages des films.


Aller simple pour Poudlard

La Gazette du sorcier, la tapisserie de la famille Black, c’est eux, les affiches de « l'indésirable numéro 1 », eux aussi, la plus que complexe carte du Maraudeur, je vous le donne en mille, encore eux. Bref, on leur doit certains des plus célèbres items sortis tout droit de l’univers fantastique imaginé par J.K. Rowling.

Un pouvoir magique de création que la maison continue à mettre au service des fans jours après jours, en sortant par exemple depuis quelques années une nouvelle édition des romans. Les livres se transforment alors en véritables objets d’art, et les collectionneurs de la saga les désirent autant que Ron face à une assiette de cuisses de poulet.

Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, sorti le mois dernier, sera d’ailleurs disponible à la vente dans la boutique, avec toute une série d’objets de collection, de papeterie en tout genre, et de livres aussi précieux que le manuel de potions du Prince de sang-mêlé.


Harry Potter au pays des merveilles

Pour ceux qui, dans leur ignorance, ne voueraient pas un culte absolu à l’Elu, rassurez-vous, la Galerie Gallimard met aussi à l’honneur les autres travaux de MinaLima, en exposant notamment leurs oeuvres en lien avec La Belle et la Bête (on peut d’ailleurs voir ce dernier demander sa douce en mariage dans une jolie mise en scène), ou Alice au Pays des merveilles, avec l’incontournable et adorable Chapelier fou.

Et pour plus de magie, l’exposition se prolonge jusque sur les quais du métro parisien, puisque la station Franklin D. Roosevelt s’ornent des plus belles affiches en lien avec le monde des sorciers. Pour fêter les 25 ans de la sortie du premier tome en France, la RATP propose également des annonces sonores diffusées dans la station.

Alors chers Potterheads, enfilez vos capes, enfourchez vos balais et rendez-vous très vite dans ce haut lieu de la magie. Qui sait, vous y trouverez peut-être enfin votre lettre d’admission à Poudlard, perdue par la poste depuis tout ce temps !

House of MinaLima
Galerie Gallimard
30, rue de l'Université - 7e
Jusqu'au 9 mars 2024
Plus d'infos