Fernand Léger, une dernière exposition vis-à-vis

Après le succès des deux dernières éditions en 2017 et 2018, le Musée national Fernand Léger présente le troisième et dernier volet de l’exposition Vis-à-vis, Fernand Léger et ses ami.e.s.


Le topo

Amitié, créativité, esprit collaboratif, voici les mots d’ordre de cette exposition. Elle s’emploie à mettre en perspective une œuvre avec celle d’un autre artiste, peintre ou sculpteur avec qui Fernand Léger a pu, au cours de sa carrière, nouer une relation amicale ou développer une collaboration artistique. Le musée met en évidence la proximité thématique et stylistique entre les œuvres mais aussi les influences réciproques et fructueuses qui ont marqué les artistes de cette période.

Voir cette publication sur Instagram

| Fernand Leger in his Studio, 1955 |

Une publication partagée par CONTEMPORARY ART STATION (@contemporaryartstation) le


Pourquoi c’est cool

On peut très bien imaginer, grâce aux œuvres de ces ami.e.s, ses influences, les univers qu’il a côtoyés, les artistes qu’il aimait et rentrer un peu plus dans la tête de cet artiste. Il était d’un tempérament généreux, curieux et ouvert aux innovations techniques et artistiques de son siècle, d’où la diversité des œuvres exposées. Ce troisième volet explore deux sujets éminemment classiques de la peinture : d’un côté la représentation de la figure humaine, d’autre part celle du paysage, et montre comment les artistes modernes s’en emparent pour mieux les révolutionner.

Voir cette publication sur Instagram

‘The Three Dancers’ (1925) by #pablopicasso ????????????????????????

Une publication partagée par Curious Garçon (@curiousgarcon) le


Le coup de cœur de la rédac’

Notre coup de cœur, c’est ce portrait de 2007. Celui d’un homme et ses créations, une sorte de mise en abyme qui attire le regard. Et puis les yeux de l’homme peu détaillés qui, pourtant, semblent nous fixer. La posture confiante d’un artiste, Eduardo Arroyo, contemporain de Fernand Léger.

Musée National Fernand Léger
Chemin du Val de Pôme – 
06410, Biot
Du 1er juin au 23 septembre 2019

Fin des articles